En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Comprendre l’usage de son application sous iOS

Comprendre l’usage de son application sous iOS

Les applications pour iOS disposent de spécificités pour s’adapter aux divers terminaux développés par Apple. Que ce soit dans le développement d’une appli pour iPhone ou dans son amélioration, la réussite passe forcément par la compréhension de son utilisation.

Il est alors indispensable de passer par une étape de collecte et d’analyse de données. Cette dernière permettra notamment de comparer l’usage selon le système d’exploitation du smartphone (iOS, Android et Blackberry) et de détecter les éléments qui font particulièrement défaut sur iPhone voire sur iPad.

Ces équipements étant particulièrement répandus, une entreprise conceptrice d’application ne peut passer outre cette analyse particulière. C’est pourquoi il est important de connaître les services disponibles pour la réaliser et les possibilités qu’ils offrent.

App Analytics : comment analyser son application sur iOS ?

Brève présentation de l’App Analytics

Les renseignements collectés par les services d’analyse mobile peuvent être de natures multiples.

Il peut s’agir d’analyse « In-app« , qui concerne l’usage et l’expérience à l’intérieur d’un logiciel applicatif. Les Data sont pour la plupart quantitatives bien que l’aspect qualitatif soit de plus en plus plébiscité, pour étudier au mieux l’User eXperience. On y trouve par exemple la durée d’une session, le nombre de nouveaux utilisateurs, les pages les plus consultées, etc.

On a également accès à des informations sur les éventuels bugs et lenteurs d’une application. Cette partie technique de l’analyse est plutôt dédiée aux développeurs, mais doit être prise au sérieux par les équipes Marketing puisque des problèmes de fonctionnement contrarient les mobinautes, qui risquent de désinstaller le programme ou de ne l’utiliser que lorsqu’ils n’ont pas d’autres choix, sans réel plaisir.

Enfin, les informations sur les campagnes de publicité menées afin d’accroître le nombre de vues et de téléchargements ainsi que celles propres aux magasins d’applications sont disponibles via l’In-store Analytics.

Le Digital Analytics pour mobile rend donc disponible un large panel de mesures et il s’agit de bien les dissocier en fonction de l’appareil utilisé, du système d’exploitation qu’il comporte ainsi que de sa version. Effectivement, l’utilisation et les performances des applications diffèrent parfois selon ces critères et la clientèle n’a pas forcément les mêmes attentes en fonction du mobile ou de la tablette qu’elle utilise.

Les principales solutions d’analyse mobile pour iOS

On pourra trouver cela surprenant, mais Google, le concepteur d’Android (principal concurrent d’iOS) fait partie des leaders de ce marché. Avec son service pour mobiles et iPad, l’entreprise propose un tableau de bord complet avec une visualisation du trafic, les conversions, les actions réalisées, les crashes etc. Vous disposez également de la possibilité d’ajouter des widgets et des filtres pour personnaliser l’analyse selon les objectifs de votre logiciel applicatif.

Bien d’autres solutions sont également disponibles, avec des bases similaires à Google Analytics pour mobiles. Toutefois, certaines ont des fonctionnalités supplémentaires, rendant l’analyse encore plus complète et parfois plus pertinente en fonction de vos besoins :

  • Appsee comporte notamment une section dédiée aux endroits de l’écran touchés par l’utilisateur. Cet onglet, nommé « touch heatmaps » aide à reconnaître les zones les plus attractives.
  • App Annie s’intéresse non seulement aux programmes sur iPhone, mais aussi sur tvOS et Mac, pour développer une offre globale iOS de qualité. Cette prestation permet également d’avoir accès à des tendances globales sur le marché des applications, pour savoir saisir les opportunités.
  • Mixpanel et Localytics mettent à disposition des informations prédictives sur les utilisateurs susceptibles de désinstaller l’application ou a contrario de convertir leur panier par exemple.
  • Adobe a développé une solution globale dédiée uniquement aux entreprises, avec un nombre conséquent de variables étudiées et un grand potentiel de personnalisation.
  • Amazon s’est plutôt centré sur les applications de vente, car il se concentre sur les revenus et les façons d’améliorer le taux de conversion et de monétiser au maximum l’application.
  • De nombreux autres programmes, relativement classiques, mais reconnus, analysent entre autres les programmes sur iPhone comme Flurry, Countly, Piwick etc. Pour vous aider dans votre choix, de nombreux blogs et sites sur les services digitaux proposent des comparaisons des solutions existantes.

A noter que la grande majorité des services fournissent des indications comparables en fonction des téléphones et tablettes. C’est d’ailleurs là tout leur intérêt, car il s’agit de satisfaire le plus grand nombre de clients, quel que soit l’appareil qu’ils utilisent. Par exemple, les adeptes d’Apple qui disposent à la fois d’un mobile et d’un Mac et/ou d’un iPad désireront vivre une expérience cohérente et de même qualité sur tous les supports. De même, un utilisateur d’Android et un utilisateur d’iOS ne vivront pas la même expérience, de par la construction et le design du système. Il est donc judicieux d’opter pour un service Analytics qui tient compte certes de vos besoins et de votre budget, mais qui permet également une comparaison facile si votre application a vocation à être largement utilisée et accessible à tous.

Le service développé par Apple

A priori, quoi de plus efficace qu’un service créé par Apple pour analyser son application sur iPhone ?

La marque à la pomme a rendu disponible son propre service d’analyse à tous les développeurs iOS en mai 2015, accessible via iTunes Connect. Depuis, plusieurs améliorations ont été réalisées, dont les plus récentes concernent l’origine des utilisateurs (combien ont trouvé l’application sur l’App Store, quels autres programmes ont amenés les mobinautes vers le vôtre, etc.). Les autres fonctionnalités sont relativement similaires à celles des solutions d’analyse mobile déjà évoquées : nombre de sessions, appareil (smartphone, iPad, Mac…) et version d’iOS utilisés, rétention, crashes de l’application et bien d’autres mesures.

L’un des avantages de l’analyse via cette solution est qu’elle permet aussi d’avoir des renseignements sur ce qui se produit sur le magasin d’applications d’Apple. Autrement dit, alors que beaucoup de services évoqués plus tôt ne peuvent collecter des informations que sur l’expérience au sein de l’application et ses performances, l’App Analytics divulgue également le nombre d’impressions et le nombre de vues de la page de téléchargement de l’application dans le Store, avec des filtres temporels et selon les appareils. Google offre également cette possibilité sur l’App Store, mais cela requiert quelques configurations dont on peut se passer en se connectant simplement à l’iTunes Connect.

Le service d’Apple offre ainsi des données variées et intéressantes. Toutefois, il peut être utile d’opter pour une autre solution en complément, afin d’avoir accès à d’autres informations, surtout si vous désirez effectuer une analyse plus fine et pertinente.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante :

Besoin de nos services ?