En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Spécificités du développement sous Android

Spécificités du développement sous Android

Le marché des applications mobiles est principalement divisé en deux : Android et iOS. Les deux plateformes possèdent des caractéristiques et une façon de travailler propres à chacune.

De ce fait, lorsque l’on veut apprendre le développement mobile, il faut se poser la question de savoir sur quel système travailler : Android ou iOS ? La méthode, le langage informatique et la démarche marketing requièrent dans les deux cas des compétences et une approche particulière.

Dans le cas d’Android, Google a mis à disposition des développeurs des outils adaptés à cet interface dans le but de leur faciliter le travail et de s’assurer une totale compatibilité du produit développé avec la plateforme.

Quelles sont les particularités liées à Android ?

Développement Android pour application mobile

La technique

Le langage de développement d’une application sous Android est Java et plus récemment Kotlin. Ils sont différents de ceux utilisés sous iOS et supposent des connaissances particulières. Kotlin vient enrichir les possibilités offertes jusqu’à présent par Java. Ce langage relativement jeune permet de venir compléter le panel de possibilités qu’offrait Java jusqu’à maintenant.

Au-delà de ces bases différentes, une console développée par Google, Android Studio, permet de travailler conformément avec les attentes du système. Cet environnement propose des outils ainsi qu’un ensemble de bases de données permettant de développer des solutions sur des bases de code qui ont déjà fait leur preuve en termes d’efficacité et de stabilité.

L’interface du Studio permet également de vérifier la conformité et la compatibilité technique de l’application avec le système d’exploitation. Android en est à sa huitième version et nombreuses sont les moutures précédentes encore en fonctionnement sur de nombreux appareils. Il est donc primordial de vérifier que le développement a tenu compte de ce facteur de rétrocompatibilité pour n’exclure l’utilisation à aucun appareil. Malheureusement de plus en plus d’anciennes versions de l’iOS ne possèdent plus de mise à jour et bloquent l’affichage d’applications trop complexes ou trop lourdes graphiquement.

Quoi qu’il en soit, Android Studio permet aux développeurs d’avancer avec les bons outils pour développer des solutions performantes.

L’auditoire

Là encore, le public utilisateur de l’interface a un comportement qui lui est propre. Concrètement, un mobinaute Android n’utilise pas forcément son application comme le ferait un utilisateur iOS.

Le mode d’utilisation varie d’un système à l’autre. L’acquisition d’un programme ne se fait pas de la même façon. L’utilisateur Android est « habitué » à voir passer de la publicité. Il est prêt à supporter cette présence dans la mesure où elle lui permet d’accéder gratuitement au service souhaité. Ce fait est beaucoup moins vrai sous iOS. Les mobinautes Apple préfèrent payer et ne pas avoir à subir l’assaut d’aucune publicité. Cette différence peut s’avérer déterminante dans le design (il faut laisser de la place pour le bandeau publicitaire par exemple) ou dans la navigation à proprement parler.

Quoi qu’il en soit, il faut travailler en connaissance de ces différences et proposer des solutions adaptées au public visé. Dans la pratique, une application mobile présente sur les 2 plateformes, présente souvent des différences, dans l’expérience de navigation qu’elle propose. Cette différence réside dans la prise en compte des attentes de chaque auditoire et dans les possibilités qu’offre chaque interface.

La stratégie

Le choix de développer son application sous un système plutôt qu’un autre doit relever d’un vrai choix stratégique. L’utilisateur Android convertit un peu moins sa navigation en achat.

Partant de ce fait, il est évident qu’il faudra en tenir compte à l’heure de proposer sa solution aux utilisateurs. En revanche, l’avantage qu’offre cette interface c’est une grande adaptabilité à l’ensemble des navigateurs. La possibilité de drainer une audience plus importante peut compenser la transformation moins effective…

L’avantage de choisir cette plateforme réside aussi dans le fait de pouvoir monétiser votre outil par la présence de publicité : cela peut aussi compenser une transformation d’achat moins conséquente. Ainsi, dès son lancement, ce type de solution peut vous permettre de commencer à la rentabiliser rapidement en invitant des annonceurs à être visibles sur votre support.

Dans le cadre d’une offre gratuite, il est courant de proposer des évolutions et des options payantes. De cette façon, le développement au long cours est assuré par l’engagement progressif des mobinautes. Même si les prix sont modiques, ils assurent un retour sur investissement pour pouvoir continuer à développer et affiner vos services.

Dans cette stratégie, les outils d’analyse vous éclaireront sur le comportement des utilisateurs et vous permettront de faire évoluer votre outil mobile dans le sens des attentes des mobinautes. L’assurance de proposer une version efficace de vos services.

Des choix à l’image de votre entreprise

Tout au long du développement de votre application mobile, il faut garder en tête que vous allez engager l’image et les services de votre société. Le projet que vous souhaitez rendre concret devra être conforme à la perception que vous souhaitez de la part des utilisateurs.

Sous prétexte de rentabiliser rapidement votre solution, ne noyez pas l’utilisateur sous des avalanches publicitaires qui entraveraient sa navigation. Visez à rendre l’expérience de l’usager aussi fluide, nette et simple que possible.

Veillez à vous entourer d’une équipe de spécialistes de ce type de produit. Bien trop souvent, un client souhaitant acquérir une application mobile pour proposer ses produits ou ses services, n’a qu’une vision partielle de la réalité de ce marché digital. Les conseils de professionnels confirmés vous permettront d’avoir la pertinence et la vision adaptées à ce que ce marché représente. Les attentes et le comportement des mobinautes diffèrent de ce qu’ils peuvent être dans la vie de tous les jours. Par exemple, une expérience en magasin ne signifie pas que l’on connait bien sa clientèle web. Les utilisateurs mobiles sont des clients dont le comportement peut être appréhendé avec des années de pratique dans le monde numérique, difficilement grâce à une expérience de terrain.

Le développement de votre projet doit tenir compte de l’ensemble de ces problématiques. Il est facile de s’en rendre compte dès la création du cahier des charges en compagnie de professionnels spécialisés : les clients en demande voient émerger des problématiques qu’ils n’avaient même pas envisagées.

N’oubliez pas que la création d’une application mobile doit être en phase avec le marché que vous attaquez. C’est l’image de votre entreprise qui est en jeu. Ne sous-estimez aucun aspect de ce projet, l’enjeu est grand.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante :

 

Besoin de nos services ?