En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
-
-
NFT pour les entreprises : bonne ou mauvaise idée ?

NFT pour les entreprises : bonne ou mauvaise idée ?

88,7 millions de dollars. C’est le montant obtenu en mars 2021 par l’artiste américain Beeple pour la vente de son NFT Everydays: The First 5000 days. Si le marché de l’ art a été l’un des premiers à être bouleversé par le phénomène des jetons non fongibles, d’autres secteurs d’activité commencent à se l’approprier. De nombreuses entreprises y voient un nouveau terrain de jeu marketing et un excellent moyen de doper leur chiffre d’affaires.

 

Qu’est-ce qu’un NFT ?

Un NFT (non fungible token, ou jeton non fongible en français) est un objet numérique unique certifié par la blockchain.

Petit retour en arrière. Pendant des dizaines d’années, les fichiers numériques ont été reproduits à l’infini. C’est par exemple le cas lorsque vous copiez une image sur votre ordinateur. Dans cet univers numérique, le concept de propriété était, par définition, impossible à appliquer.

L’avènement de la technologie blockchain a rebattu les cartes.

La blockchain n’est rien d’autre qu’un immense registre permettant de stocker et d’authentifier des données de manière décentralisée. Sa particularité est qu’elle n’est pas contrôlée par un organe, une banque centrale ou un État par exemple, mais par un immense réseau d’utilisateurs répartis à travers le monde. C’est ce qui la rend inviolable. Pour entraver la sécurité de la blockchain, il faudrait déployer une telle quantité d’énergie que cela rend toute tentative vouée à l’échec.

C’est sur cette technologie que s’appuient les cryptomonnaies telles que Bitcoin ou Ethereum. Une cryptommonaie est une monnaie virtuelle pouvant s’échanger de personne à personne, sans l’intervention d’un tiers de confiance.

Quant aux NFT, ils sont aussi stockés sur la blockchain (la plupart du temps sur la blockchain Ethereum). C’est ce qui permet d’assurer qu’une œuvre numérique originale appartient bien à un seul propriétaire. En d’autres termes, il est impossible de créer une contrefaçon. C’est cette rareté qui fait sa valeur.

Pour acheter des NFT, où que vous soyez dans le monde, vous aurez simplement besoin d’un portefeuille de cryptomonnaies et d’une connexion à Internet. Une plateforme comme OpenSea permet ensuite de s’en procurer.

Les NFT et le Métaverse

Ces tokens non fongibles sont aujourd’hui très appréciés dans les univers de l’art et du jeu vidéo. Mais des entreprises évoluant dans d’autres secteurs ont déjà bien identifié le potentiel.

En effet, ces objets sont intimement liés au métaverse, un monde virtuel annoncé comme le futur de l’Internet. Au même titre que vous pouvez acheter des objets plus ou moins rares dans le monde réel, certaines marques vous proposent d’ores et déjà d’en acquérir virtuellement pour évoluer dans le métaverse.

 

Les NFT sont-ils une opportunité pour votre entreprise ?

À ce stade, vous vous dites certainement que l’usage des NFT est très éloigné de votre activité.

Pourtant, des entreprises précurseures ont bien compris l’intérêt de ces fichiers numériques pour :

  • toucher de nouveaux consommateurs,
  • améliorer la fidélité des clients à la marque,
  • proposer des expériences uniques,
  • profiter d’une nouvelle source de revenus.

De nouveaux prospects

Cette technologie n’est pas réservée à des usages dans le monde de l’art ou du jeu vidéo.

Sur le marché du sport, Nike et Adidas ont pris le parti d’acheter des terrains et de mettre en vente des biens virtuels sur des plateformes métaverse, respectivement sur Roblox et The Sandbox.

Pour ces entreprises, les NFT semblent être un levier pour cibler de nouveaux consommateurs sur un marché émergeant, dans l’univers du numérique.

Du côté de la culture, la marque Universal Music a créé un groupe de musique virtuel composé de 4 Bored Apes. Ces œuvres numériques uniques sont issues de Bored Ape Yacht Club, un célèbre projet de tokens non fongibles pesant un milliard de dollars de transactions.

La fidélisation des clients

D’autres entreprises ont choisi les NFT pour fidéliser leur communauté, tout en développant une image de marque moderne et dynamique.

Des enseignes de restauration rapide comme Burger King et McDonald’s ont par exemple lancé leurs collections de non-fungible tokens sur un principe sensiblement similaire.

Les marques proposaient à leurs clients de gagner des œuvres numériques à l’effigie de leurs produits les plus populaires, ainsi que divers avantages. Idéal pour nouer un lien privilégié avec un certain nombre de clients ambassadeurs.

McDonald’s envisagerait même d’aller plus loin en ouvrant un restaurant dans le métaverse et en y organisant des événements.

Des expériences uniques

Pour être efficaces, de telles campagnes doivent apporter de la valeur aux consommateurs.

La NBA, la ligue professionnelle de basket-ball américaine, l’a bien compris. Toujours très en avance sur son temps, elle propose aux fans de sport d’acheter les meilleures actions de chaque match (les highlights) sous forme de tokens non fongibles. Les prix varient selon différents critères (joueur concerné, importance du match, aspect spectaculaire de l’action, etc.).

Les passionnés de basket peuvent ensuite s’échanger ces moments, selon la loi de l’offre et de la demande. Ces échanges ont permis de générer près de 600 millions de dollars.

Une nouvelle source de revenus

Bien entendu, toutes ces actions desservent un seul et même objectif pour toutes ces entreprises : développer l’activité commerciale.

Que ce soit en les achetant, en les vendant, ou en profitant des retombées indirectes, les NFT constituent une source de revenus complémentaire aux activités habituelles.

C’est ce qui explique que Gucci, Dolce & Gabbana, Ebay, Budweiser ou encore Alfa Romeo se soient également plongés dans cet univers. Bref, les usages sont infinis, et cette technologie n’a pas fini de nous réserver des surprises.

En 2021, ce marché a tout de même représenté plus de 40 milliards de dollars.

 

Quels sont les risques ?

À l’heure actuelle, le traitement fiscal autour des jetons non fongibles n’est pas encore bien défini. Il s’agit d’un secteur en pleine évolution, aussi bien en termes d’usage que de juridiction. Dans l’attente d’une réglementation plus précise, les marques et les investisseurs doivent faire preuve de prudence.

Par ailleurs, ces fichiers numériques restent un investissement risqué et très lié à la spéculation. S’il est effectivement possible de réaliser d’importants profits, gardez à l’esprit que l’immense majorité des tokens sont totalement dénués de valeur.

Enfin, l’impact environnemental de la blockchain peut entrer en contradiction avec la stratégie RSE (responsabilité sociétale des entreprises) d’une marque. Les prochaines évolutions technologiques devraient toutefois nuancer cela en limitant grandement la consommation d’énergie.

 

Conclusion

Pour les marques, et pas seulement dans le monde de l’art ou du gaming, les NFT sont un bon moyen d’offrir une expérience unique à leurs clients. En ce sens, cette technologie est un excellent complément aux méthodes traditionnelles. Les entreprises doivent faire preuve de suffisamment de créativité pour que cela apporte de la valeur aux consommateurs.

Vous avez une idée, Appstud vous aide à la développer !

Product thinking • Design • Développement • Acquisition • Evolution de produits
Écrit par

Ces articles pourraient également vous intéresser

Quelle technologie dois-je choisir ? C’est la question qui revient en premier lieu lorsque vous entamez votre projet de développement d’app. On recense les avantages et les défauts de chacune des applications.
186
Il s’agit de l’application des mécaniques de jeux à un processus, une application, une situation afin d’atteindre des objectifs spécifiques.
295
L’un des plus grands défis auxquels sont confrontés les développeurs d’app mobiles est de garder et fidéliser des utilisateurs. De ce fait nous avons recensés dans cet article 𝟱 𝗮𝘀𝘁𝘂𝗰𝗲𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗱𝗲𝗿 𝗮̀ 𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲𝗿𝘃𝗲𝗿 𝗰𝗵𝗮𝗾𝘂𝗲 𝘂𝘁𝗶𝗹𝗶𝘀𝗮𝘁𝗲𝘂𝗿.
262