En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Blog
  • Amis développeurs, continuons à coder nativement!

Amis développeurs, continuons à coder nativement!

0%
Temps de lecture : 2 minutes
18

Vous rappelez vous de App-Inventor sorti en 2010? Un framework de Google qui permettait à n’importe qui de créer des applications mobiles sans connaissances techniques en WYSIWYG (What You See Is What You Get). Un nouveau champ des possibles était né. Cool!

Lorsque la plateforme avait été lancée, il y a eu une émulation telle qu’on pensait que l’industrie du design d’apps mobiles serait à genoux. Ca ne l’a simplement pas fait (Ouf). Pourquoi?

La raison est très simple et tiens en une ligne. Amener la technologie de création aux masses amène de la standardisation. Exactement ce dont nous ne voulons pas.

Comment pouvez vous penser ne serait-ce qu’une seconde qu’un utilisateur sans aucune connaissance technique soit en mesure de bâtir une application sécurisée et embarquant des fonctionnalités natives des téléphones?!

Selon le rapport du Pew Research Center à propos de la « Sécurité et de la vie privée en ligne », 86% des internautes ont déjà essayé de d’effacer leurs empreintes sur le net (suppression de cookies ou masque de leur adresse IP)

68% estiment que les lois de sécurité sur internet ne les protègent pas.

– La standardisation peut néanmoins être une bonne chose à qui souhaite une app dépourvue de fonctionnalités et semblable aux autres.

Ce n’est pas comme cela que la future application révolutionnaire sera créée et cela ne peut que réduire le nombre de possibilités d’innovation. La visibilité sur les stores est déjà assez complexe, la qualité de l’application n’est donc pas un choix.

Offrir la capacité de développer à des non-développeurs est simplement une oxymore qui va amener les masses à penser que n’importe quel quidam peut créer l’app du siècle et la lancer sur les stores. Cela ne va simplement pas arriver.

Transformer le monde des applications mobiles en un endroit banal et standard n’aura aucun bénéfice pour aucune entreprise.

Le monde aura donc encore besoin de designers, développeurs et marketers pour de belles applications que les gens auront envie d’utiliser.

Et les cross platforms dans tout ça?

Bon certes il y a des plateformes comme PhoneGap, Titanium ou Xamarin qui existent toujours et qui ont le don d’ubiquité (Ouch !). On développe en langage web (Xamarin en C#) et le contenu est adapté sur toutes les plateformes mobiles. Cela aurait été génial non? Quel gain de temps! et d’argent !

Force est de constater que:

– Contrairement à l’ app-inventor, leur utilisation nécessitent de solides compétences techniques en web et objet.
– Essayer d’encapsuler du web pour en faire du natif est souvent plus chronophage que coder directement nativement.
– La navigation sous un terminal sous Android et un terminal sous iPhone n’a simplement rien à voir.
– Le codage natif rajoute de la proximité vis à vis des couches basses de l’OS et favorise donc la fluidité de navigation.

J’aime beaucoup cette phrase de Phil Libin, CEO d’Evernote: « Nous pourrions économiser 70% de notre budget de développement en basculant sur une cross-plateforme mais nous aurions simplement perdu 80% de nos utilisateurs. »

Written by
Tech Enthusiast • Entrepreneur • Maker • Blogger
Laisser un commentaire