En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Blog
  • Créer son app e-commerce : comment choisir entre une PWA et une app native ?

Créer son app e-commerce : comment choisir entre une PWA et une app native ?

0%
Temps de lecture : 5 minutes

Vous avez pour projet de développer une application mobile e-commerce et vous souhaitez étudier les différentes possibilités qui s’offrent à vous ? Vous oscillez entre une PWA (Progressive Web App) et une Application Native ? Vous vous demandez quelles sont leurs différences ? Nous vous expliquons tout ça en 3 points !

La croissance du mobile dans le e-commerce

Saviez-vous qu’en Europe, une application mobile à un taux de conversion 7 fois supérieur à celui du web mobile ? Cela signifie que le même utilisateur a, sur son smartphone, 7 fois plus de chance d’acheter sur votre boutique si celle-ci est portée sous forme d’application mobile. 

Le web ne cesse d’évoluer à travers de nouvelles fonctionnalités toujours plus innovantes. Il est très facilement possible de faire d’un site web une application qui profite des dernières technologies des smartphones : c’est ce que les PWA (Progressive Web Apps) offrent et promettent ! Elles permettent à des sites e-commerce de se doter de fonctionnalités normalement réservées à des applications mobiles natives.

Dans tous les secteurs d’activité, une plateforme mobile est essentielle pour une stratégie qui tient compte des évolutions du consommateur. Les dernières statistiques l’ont démontré : les internautes passent plus de 2h30 par jour sur leur mobile.

Dans l’univers des applications mobiles, on distingue différents types de développement dont les “applications mobiles natives” et les “applications web progressive” (Progressive Web App en anglais). Ces dernières avaient pour objectif de remplacer les applications web natives.

On vous éclaire sur les particularités de ces deux technologies. 

Qu’est-ce qu’une PWA ?

L’origine des PWA

PWA, de son nom complet, “Progressive Web App”, a vu le jour en 2015 avec Frances Berriman et Alex Russell. L’objectif était d’offrir une expérience utilisateur plus poussée que les applications web traditionnelles. Ceci se traduit par des sites web qui, une fois utilisés sur un mobile, n’ont pas besoin d’être téléchargés sur les stores pour être exploités.

En bref, c’est une application issue d’un site web. Elle permet donc un accès à votre site marchand via via une icône se trouvant sur la page d’accueil de votre téléphone. Ce qui facilite donc la vie du client potentiel en réduisant donc le traditionnel (1) ouverture du navigateur et (2) saisie de l’URL du site à un simple Tap sur l’icône de votre application. Ce sont des applications web optimisées spécifiquement pour proposer une expérience proche d’une application native.

Pour vous aider à comprendre aisément leurs différences avec les applications natives, voici un tableau détaillé ↓

Les avantages de la PWA

En plus d’un développement plus rapide, les PWA ont un coût plus accessible que les autres technologies. Leur développement est unique, il permet la création d’une application accessible depuis un navigateur, puis plus rapidement à travers une icône sur le bureau, si l’utilisateur l’accepte, grâce à une pop-up qui s’affiche lors de la navigation depuis le web.

Les limites de la PWA

Bien qu’elle présente certains avantages, la PWA à ses limites et n’offre pas une expérience utilisateur digne d’une application native. En effet, cette dernière :

  • doit disposer d’une connexion internet afin de permettre aux utilisateurs de l’exploiter ; 
  • n’a pas accès à toutes les fonctionnalités disponibles sur mobile, à l’inverse d’une application native. Par exemple, la gestion du bluetooth est incomplète et le GPS est assez aléatoire. Puis, il n’est pas possible de proposer de manière intuitive l’ajout de l’application au bureau sur iOS comparé à Chrome qui affiche une pop-up pour proposer l’installation. Sur Safari, il faut que l’utilisateur cherche l’option manuellement dans le menu (à savoir qu’environ 9,5 millions de smartphones étaient équipées d’iOS en 2017) ;
  • a des outils de monétisation beaucoup moins complets et souples qu’une application native ;
  • n’est pas supporté, de manière optimale, par tous les navigateurs web et peut rencontrer des problèmes de fluidité. Exemple : Google Chrome répondra parfaitement à l’application, cependant, Safari ne met pas à disposition les mêmes outils une fois la PWA installée. En effet, certains outils sont disponibles sur Chrome alors que sur iOS, il faut attendre beaucoup plus longtemps pour les obtenir ;
  • n’offre pas une expérience et une interface utilisateur complète. Exemple : il n’est pas possible d’utiliser la 3D ; 
  • consomme plus de batterie que les applications natives. En effet, elle doit utiliser un navigateur caché entre l’application et le système.

Ce tableau récapitule les points essentiels des outils exploitables sur iOS et Android entre une PWA et App Native.

Même si les PWA évoluent, l’accès aux dernières fonctionnalités du système (iOS ou Android) va toujours être “plus long » à s’implanter que des applications natives. D’autant plus avec iOS, où les PWA rencontrent de nombreuses difficultés qui viennent limiter l’expérience utilisateur. Cela devient contraignant quand on sait que les utilisateurs de l’OS d’Apple achètent quatre fois plus que sur Android. 

À l’inverse, les applications natives – lorsqu’elles sont bien développées 🙄) offrent une expérience utilisateur beaucoup plus optimale de part cette proximité avec le système (traduction du code “natif système” au plus proche du natif). Cependant, son coût est bien supérieur à une PWA puisqu’elle nécessite souvent 2 fois plus de ressources (ingénieurs sous iOS et Android). 

C’est pour cette raison que la création d’une solution combinant les performances d’une application native avec le prix d’une PWA nous semblait plus qu’évidente ! 🥳

À présent, on sait que l’application mobile native est meilleure, mais qu’elle coûte cher. C’est le problème auquel les équipes de AppStud ont voulu s’attaquer : proposer une expérience haut de gamme, au prix de la PWA.

Comment ça marche ?

Opp.la est un socle d’application marchande mobile native (iOS /Android) en marque blanche. En d’autres termes, nos équipes personnalisent votre interface e-commerce mobile. De plus, toutes les données qui s’affichent vont venir intégralement du CMS utilisé (Prestashop, Magento ou Shopify) .

Ayant une excellente maîtrise des applications natives, la traduction de votre prestashop sur votre application mobile va se faire rapidement et simplement.

Quelles sont ses fonctionnalités ?

Opp.la reprend les fonctionnalités de base d’une application marchande (compte utilisateur, liste des catégories, liste des produits, panier, paiement) et rajoute des fonctionnalités propres au mobile:

  • Elle permet le scan et la sauvegarde de la carte bancaire pour faciliter les paiements ultérieurs ;
  • Les notifications push personnalisées ;
  • La géolocalisation temps réel par rapport à des des points de vente.

Tout le nécessaire pour offrir à vos utilisateurs la meilleure expérience mobile et augmenter vos revenus

Les avantages d’Opp.la

Économique : l’abonnement ne dépasse pas 550€ par mois !

Rapide : votre boutique est disponible en moins d’un mois sur mobile !

Personnalisable : vous souhaitez une fonctionnalité supplémentaire ? Une nouvelle interface ? Les équipes d’Opp.la vous répondent en moins de 48h.

Retrouvez une fois par mois du contenu unique sur le digital ! 

Passé au crible par nos experts, vous accéderez aux dernières nouveautés UX/UI, Marketing et Tech. Pour recevoir la prochaine newsletter, inscrivez-vous en complétant le formulaire ci-dessous.

Written by
Inbound Marketing • Social Media • Author
Laisser un commentaire