En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Comment s’assurer qu’une application fonctionne sur tous les smartphones ?

Comment s’assurer qu’une application fonctionne sur tous les smartphones ?

Aujourd’hui, plus de 75 % de la population possède un smartphone et près de 80 % de cet échantillon s’en sert pour naviguer sur le web ou utiliser des applications mobiles.

Or, tous ne possèdent pas des modèles d’appareil similaires. L’enjeu est pourtant d’offrir une expérience de navigation comparable quel que soit le support. Pour ce faire, il faut développer des solutions à même de s’adapter aux appareils utilisés.

Cette contrainte est inscrite au cahier des charges du développement, faisant de cet aspect une condition sans laquelle l’application pourrait n’être ni partagée ni exploitée par le plus grand nombre d’utilisateurs.

Comment s’assure-t-on de cette adaptabilité lorsque l’on crée une application mobile ?

Améliorer l'adaptabilité de son application mobile

Tenir compte des supports

Tout d’abord, lors de l’étude préalable au développement, il est essentiel de définir un profil d’utilisateur susceptible d’utiliser la solution envisagée. Ce profil tiendra compte notamment du type d’appareil utilisé ainsi que du système d’exploitation de ce dernier.

Selon le type d’OS, il est intéressant de noter que le mode d’utilisation diffère. Le type de produit susceptible d’intéresser les utilisateurs d’Android ou d’iOS n’est pas nécessairement le même.

Quels qu’ils soient, il faut garder à l’esprit que ces systèmes d’exploitation équipent aussi bien des smartphones que des tablettes, et que tous les appareils ne possèdent pas la même taille d’écran, la même puissance, les mêmes ressources. De ce fait, il est primordial de faire en sorte que le développement tienne compte de cette problématique pour mettre en place une application mobile efficace, susceptible d’être utilisée et partagée par le plus grand nombre.

Utilisation du responsive design

C’est ainsi que l’on nomme la capacité d’une interface utilisateur à s’adapter au support sur lequel il est utilisé.

Dans le but d’assurer cette capacité, différents procédés et différents outils sont utilisés en fonction de l’OS.

Sous Android

Pour mettre au point une interface responsive, on utilise notamment un émulateur. Ce dernier est à même de simuler les différents appareils des différentes marques. Il va tenir compte aussi bien des particularités du hardware que du software. Ainsi, il va permettre de tester le produit dans différentes configurations et de s’assurer de son adaptabilité quelle que soit la taille d’écran, la version de l’OS ou la puissance de l’appareil.

Cette solution est intéressante, car relativement exhaustive et complète. Elle tient compte de suffisamment de critères pour permettre à un programme de fonctionner correctement sur un très grand nombre de supports.

Sous iOS

Dans le cas des produits Apple, la variété d’appareils ne pose pas le même problème. La marque développe ses propres supports et la quantité de modèles est largement moindre que dans le cas précédent.

Pour assurer l’adaptabilité des applications aux différents modèles, la marque utilise également un simulateur. Ce dernier ne tient compte que des caractéristiques du software et reproduit les spécificités de chaque appareil de la marque. Il va ainsi permettre de développer un outil performant sur les différents iOS présents sur le marché, mais également sur les tablettes de la marque.

La grande différence avec la configuration précédente, c’est que le simulateur ne tient pas compte de l’état du matériel. Il ne simule pas les conditions d’utilisation : état de la mémoire, état du réseau, etc.

Le  »product thinking »

Afin d’inscrire une application mobile dans un univers favorable à son utilisation et à son partage, il est nécessaire de bien le penser en amont.

N’oublions pas que l’utilisateur est au cœur de la problématique de l’utilisation du produit. Il faut donc réaliser une étude en amont de la création pour bien déterminer quel public est susceptible d’être intéressé et à qui cette application va apporter une solution.

Dès lors, un profil du client type est réalisé et le support qu’il utilise fera partie de ses spécificités. Compte tenu de la différence de comportement des utilisateurs des différents OS, le travail pour donner corps à l’application s’en trouvera impacté.

De là découlera la décision de créer une application native sur un OS plutôt qu’un autre. A noter qu’il est possible d’avoir un produit présent sur différentes places de marché. Dans ce cas-là, l’entreprise devra tenir compte du budget que cela représente. Le prix s’en trouvera impacté et l’addition grimpera en conséquence, d’où l’importance de définir une stratégie claire et porteuse quant à l’audience visée.

Comprenez bien qu’il ne s’agit pas d’une étude de marché. Le but est de définir un besoin de l’utilisateur et d’y apporter une solution. Une étude de marché n’amènerait qu’à améliorer une solution existante et non pas à apporter une réponse à une problématique particulière, voire nouvelle. Il est donc essentiel de placer les clients (les utilisateurs) au centre de cette réflexion.

Un enjeu capital

Le succès des solutions ou des services mobiles que vous souhaitez développer dépend directement de l’expérience qu’en retiendra l’utilisateur. Qu’il s’agisse des fonctionnalités ou de la capacité à fonctionner correctement sur un appareil donné, tout entre en ligne de compte à l’heure de soumettre son produit au public.

Les mobinautes n’utilisent pas internet comme les internautes. Leur comportement est beaucoup plus volatile. C’est pourquoi il est important de leur proposer des services pertinents en rapport à leur façon de naviguer. La création de tout projet mobile doit en tenir compte et amener les opérationnels à créer un produit qui répondra à ce cahier des charges.

L’application mobile devra répondre à un besoin mais aussi être à même de fonctionner correctement sur les supports choisis. Tant l’affichage que la fluidité des fonctionnalités devront être assurés par la gestion des problématiques propres à chacun de ces aspects.

De plus, si vous envisagez de réaliser une application, assurez-vous de fournir des services dont le mobinaute aura réellement besoin. Les clients mobiles sont très attentifs au service qui leur est proposé. Cependant, contrairement aux autres utilisateurs d’internet, ils n’hésitent pas à délaisser une application qui ne leur semble pas adaptée ou intéressante. Nombreuses sont celles qui sont téléchargées et utilisées seulement une seule fois.

Si vous aussi, vous aspirez à la création d’une application afin de proposer les services de votre entreprise, assurez-vous d’avoir la réponse à la problématique des usagers, sans quoi, ils n’hésiteront pas à délaisser votre application dans un coin de leur smartphone.

Besoin de nos services ?