En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Créer une appli pour iPhone : combien cela coûte-t-il ?

Créer une appli pour iPhone : combien cela coûte-t-il ?

Avec l’actuel essor du commerce mobile, les entreprises qui vendent des biens ou des services ne peuvent plus passer outre l’énorme potentialité que représentent les applications mobiles dans leur stratégie marketing. Les applications sont des outils de choix dès lors qu’il s’agit de booster la notoriété d’une marque, d’apporter de la visibilité à une entreprise, de fidéliser les clients, ou encore de faire passer les ventes à un niveau supérieur.

Une question revient alors souvent : quel système d’exploitation doit-on choisir pour un projet de création d’une application mobile, iOS ou bien Android ?

Nous allons vous expliquer ici pourquoi le développement d’une application pour iPhone et iPad est incontournable si l’on souhaite générer des revenus. Nous vous dirons aussi le budget à prévoir si vous envisagez de recourir à un développeur spécialisé pour la réalisation de votre projet de création d’une application.

Vous souhaitez plutôt savoir comment réaliser le développement d’une application iOS ? Vous pourrez en savoir plus à ce sujet en cliquant ici.

Étude du budget de développement d'une application pour iPhone

Pourquoi développer des applications sous iOS ?

La vente d’applications bat son plein en France. Et d’après une étude réalisée par l’entreprise américaine App Annie pour le Figaro, ce sont les applications présentes sur l’App Store qui génèrent le plus de vente. Ainsi, plus de la moitié des revenus (55 %) sont engrangés sur le store d’Apple, alors même que 65 % des applications sont téléchargées sur Play Store. Il y a quelques explications à cela :

  • La majorité des mobinautes adeptes des appareils produits par la firme à la pomme correspond à des CSP+. Plus engagés, ils sont aussi plus enclins à payer pour une version premium des applications qu’ils utilisent.
  • Les dépenses réalisées par cette catégorie d’utilisateurs en achats in-app sont aussi plus élevées comparativement à celles consenties par les autres mobinautes adeptes d’appareils fonctionnant sous d’autres OS.

Bref, si votre objectif est de générer des revenus, opter pour une application pour iPhone et iPad constitue le choix le plus judicieux.

L’iOS est la plateforme la plus utilisée en France

Par ailleurs, si les périphériques fonctionnant sous l’OS de Google ont la côte au niveau mondial, trustant 85 % de part de marché (contre près de 15 % pour ceux sous l’OS de la firme à la pomme), les choses se passent autrement en France. Car dans l’Hexagone, ce sont les appareils Apple qui passent en tête. Ils occupent en effet 56 % du marché, contre 32 % pour ceux Android.

Ce sont là autant de bonnes raisons, pour une entreprise, de se doter d’applications fonctionnant sous l’OS de la firme à la pomme.

Le coût du codage d’une application sous iOS

Le développement de cette gamme d’application coûte à peu près aussi cher que le codage d’une application fonctionnant sous l’OS de Google.

Le coût des équipements nécessaires à la réalisation du projet est à prendre en compte. Les périphériques Apple (ordinateurs, smartphones et tablettes) sont certes plus onéreux que les autres, mais cela s’amortit avec le temps.

Les autres éléments qui influencent le coût

D’autres facteurs influencent le coût de développement d’une application, parmi lesquels :

  • Le statut du prestataire, ses compétences et son ancienneté dans le secteur : les tarifs pratiqués par une agence mobile et par une agence web ou un freelance ne seront pas les mêmes.
  • La complexité de l’application : plus nombreuses seront les fonctionnalités (géolocalisation, messages privés, etc.), plus élevé sera le prix.
  • Le design de l’interface utilisateur : recherche graphique, ergonomie de navigation, etc.
  • Le souci de l’expérience utilisateur (ou UX, de l’anglais User eXperience).
  • L’ampleur des tests, le déploiement et la maintenance (débogage, ajout d’autres fonctionnalités pour faire évoluer le produit) du produit.

Le budget à prévoir

Les éléments ci-dessus sont nécessairement à prendre en compte pour estimer le coût d’une application. Listez toutes les fonctionnalités souhaitées, par ordre de priorité.

Quid du coût ? Pour donner un ordre d’idée, à titre d’exemple, créer une application simple pour iPhone coûte entre 8 000 € et 15 000 €.

Pour un produit plus élaboré, le prix se situe plutôt de 15 000 € à plus de 45 000 €.

Notons qu’une application iPhone-only coûte moins cher qu’une application pour iPad. Il est en tous les cas préférable de voir large, et de créer une application unique, compatible avec ces deux devices.

Le coût d’accès au store est anecdotique. Le tarif est de :

  • 25 $ payable une seule fois, sur le Play Store de Google.
  • 99 $ par an sur l’App Store d’Apple.

La rémunération d’un développeur spécialisé dans cet OS

D’après une étude menée par le cabinet Robert Half, le coût des prestations d’un codeur freelance peut s’élever jusqu’à 800 € par jour, dépendant de son expertise et de la complexité de la mission qui lui est assignée.

Notons que si le développeur bénéficie de plusieurs années d’expérience, il peut gagner jusqu’à 65 000 euros par an s’il travaille en CDI. Le salaire d’un codeur débutant se chiffrant plutôt à partir de 45 000 € par an.

Place des applications mobiles en France

L’usage de l’Internet mobile est régulier et quasi quotidien en France. Le taux d’utilisation de cet outil atteignant 85,8 % de la population selon médiamétrie dans son étude publiée en mars 2017.

Les derniers chiffres publiés par le Mobile Marketing Association (MMA), dans la 19e édition de son baromètre trimestriel du marketing mobile en France, dévoilent la place occupée par le smartphone et les applications mobiles dans le quotidien des Français pour l’année 2017.

Ainsi, l’étude révèle que les 3/4 de la population française (74,8 %) en sont équipés. Chez les Millennials (jeunes âgés de 18 à 35 ans), le taux de pénétration des smartphones atteint presque les 100 %, se situant entre 94 % et 99 % selon les tranches d’âge.

Côté applications mobiles, plus de 10 millions de mobinautes en téléchargent au moins une chaque mois.

« À la fois outil de communication et média, le mobile est désormais plus utilisé que l’ordinateur et commence même à faire de l’ombre au téléviseur chez les jeunes », affirme la MMAF.

Si votre objectif est de toucher le maximum d’utilisateurs, vous pourriez aussi considérer la création d’une application Android, ou bien sinon de réaliser une appli cross-platform. Il faut cependant savoir que cette dernière solution reste relativement onéreuse.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante :

Besoin de nos services ?