En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Les différentes étapes de développement d’une application Android

Les différentes étapes de développement d’une application Android

Le marché des applications mobiles fourmille d’offres et de solutions toujours plus nombreuses. Ces dernières représentent un support de communication à part entière. C’est pourquoi de nombreuses entreprises décident d‘ajouter cet outil à leur panoplie, dans le cadre de leur stratégie digitale mobile.

Cependant, il faut savoir que ces produits sont particuliers et requièrent une méthode de travail et une technologie adaptée. De plus, on ne doit pas développer une application iOS comme une application Android. Chacune possède ses caractéristiques techniques, conditionnées par le support duquel elles dépendent.

Depuis l’idée, jusqu’à la mise sur le marché, différentes phases devront être respectées, chacune faisant intervenir un métier du Digital. Quelles sont ces étapes et quelle est leur importance respective ?

Comment développer une application Android ?

L’étude préalable

Dans un premier temps, il est important de définir le cahier des charges de ce que sera l’application à développer. L’intention et les fonctionnalités que l’on souhaite y ajouter vont conditionner la suite du travail.

Il faut d’abord savoir si l’on veut une application simple ne comportant qu’un seul niveau et ne nécessitant aucune interaction, ou si l’on souhaite pouvoir naviguer sur plusieurs niveaux avec des actions possibles sur chacun. Son rôle aura également de l’importance :

  • Vous souhaitez développer un support commercial (vente de produits ou de services).
  • Vous préférez un outil de communication (catalogue, infos, etc.).
  • Vous avez besoin d’une application destinée à un métier (uniquement utilisable par les membres d’une entreprise).

Il faudra également savoir sur quel support elle sera proposée. Le développement pour Android requiert des caractéristiques différentes d’un produit iOS.

La partie graphique devra également être débattue en amont du début du travail. N’oubliez pas que le graphisme est souvent le premier contact du client avec votre produit. Il est important qu’il soit cohérent avec votre intention et votre image.

Dès lors que vos objectifs et votre stratégie seront fixés, les travaux pourront commencer.

Le graphisme et le design

Tandis que le designer va créer l’arborescence, le graphiste va créer l’identité de l’application. Le designer est en charge du squelette tandis que le graphiste se charge de l’habiller.

Le designer va devoir penser et matérialiser les différents niveaux de navigation nécessaires pour donner corps au projet. Il va devoir s’assurer de la facilité et de la fluidité de l’expérience que retiendra l’utilisateur. Cette étape peut s’avérer chronophage dans la mesure où toutes les fonctions souhaitées devront être mises en place de façon cohérente. Les niveaux de navigation devront être respectés et amener l’utilisateur à effectuer l’action que l’on attend de lui.

Le graphiste, quant à lui, va permettre de créer l’ambiance et l’identité. Son aspect va dépendre du briefing préalable ainsi que de sa compréhension de l’identité de l’entreprise et de l’intention qu’elle souhaite mettre en avant. Le cahier des charges est aussi important que les outils dont il dispose, c’est la charte qui lui permet de faire évoluer son travail conformément à l’attente du client.

Le développement

C’est le travail des programmeurs. Les langages Java et Kotlin sont ici sur les rangs. Le développeur va être en charge de mettre en place toutes les fonctions que souhaite intégrer le client dans son produit.

L’ensemble de l’application va dépendre de son travail. Il est intéressant de préciser qu’un développeur Android n’est pas forcément à l’aise sur des produits Apple (l’inverse est également vrai).

Toute la difficulté pour lui va résider dans le fait de mettre des outils en place tout en respectant la logique de l’architecture. Il n’est pas rare de voir des applications qui n’ont aucune logique de navigation, des pages se trouvent liées alors qu’elles n’ont rien à voir entre elles.

A la suite de son travail, on obtient une première version de l’application qui va pouvoir être testée. C’est là que commence l’autre phase du travail.

La mise à l’épreuve

Une fois cette étape atteinte, le produit a pris corps et existe. Il est possible de tester ses différentes fonctionnalités et sa capacité à fonctionner correctement sur les supports visés.

Les appareils étant équipés d’un OS Android sont très différents. A la différence d’Apple, de nombreuses marques d’appareils sont équipées d’Android. Cela rend la phase de test d’autant plus importante. Cette première version va être éprouvée sur plusieurs types d’appareils, ne possédant pas tous les mêmes caractéristiques. Le résultat devra être cohérent et opérationnel sur la majorité des supports testés. Les différences technologiques ne devront pas être un frein à l’expérience utilisateur (présence de boutons de défilement, écran tactile ou non, etc).

Il est important de faire tester son application par un groupe d’utilisateurs afin d’avoir un retour d’expérience et être à même de corriger des fautes ou des défauts passés inaperçus à la conception. Cette phase est primordiale et permet d’être en adéquation avec les attentes des utilisateurs.

Cette étape permet de finaliser et de peaufiner le rendu final. Tant sur le plan technique que graphique, elle permet de valider le travail effectué en amont.

La mise en ligne de l’application

Pour un produit Android, il sera proposé sur le Google Play Store. Tout comme les plateformes Windows et iOS qui possèdent leur plateforme dédiée, le Google Play Store regroupe l’ensemble des applications développées sous Android (ou presque, puisqu’il existe des stores alternatifs bien moins populaires).

Une phase de référencement sera nécessaire afin d’apparaître en bonne position. Pour ce faire, c’est la phase de promotion qui va propulser votre produit sur le marché. Cette dernière tiendra place sur les différents vecteurs possibles (Adwords, réseaux sociaux, site du client, etc).

La création d’une application permet de développer une solution mobile alternative au simple site web. Elle autorise un mode de communication mobile particulier avec vos clients. Cependant, son succès dépend de l’utilité et des réponses que vous proposerez aux utilisateurs. Son utilisation et son partage dépendront de cette problématique.

Développer une solution mobile sous Android peut s’avérer très intéressant si les utilisateurs que vous visez sont nombreux.

Pour en savoir plus sur les autres possibilités, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante :

Besoin de nos services ?