En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Quel est le coût moyen d’une application iPhone ?

Quel est le coût moyen d’une application iPhone ?

Comme tous les projets, faire développer une application mobile est une initiative qui exige un financement plus ou moins élevé : tout dépend en réalité du degré de complexité et d’exigence du produit.

Il existe cependant des contraintes de développement qui peuvent expliquer des différences entre la programmation d’applications sur iOS et sur Android, en termes de coût.

Les connaitre permet de mieux encadrer le lancement et d’avoir une meilleure idée du coût moyen de développement d’une application mobile.

Coût moyen de développement d’une application iPhone

Le taux journalier

Le taux journalier de rémunération est le seul coût fixe que l’on puisse vraiment estimer dans le processus de création d’une application, il dépend du type du prestataire choisi et du niveau d’expérience de ce dernier.

Pour les développeurs en freelance pour iPhone, cette rémunération varie entre 300 et 450 € pour les juniors et se situe entre 500 et 800 €, voire plus pour les experts, c’est-à-dire ceux qui ont plus de six ans d’expérience dans le domaine.

Avec les agences, la budgétisation des projets de développement se fait généralement de manière globale. Elle n’est pas standardisée. Elle varie donc en fonction des spécificités de l’application et du temps de programmation qui lui est assigné.

Le temps consacré à la programmation de l’application

La charge de programmation et le taux journalier de rémunération du prestataire sont les deux principaux éléments qui déterminent le montant de la facture d’une application mobile.

En général, [Prix Final] = [Nombre de jours de développement] X [Taux journalier].

Une fois cette charge de programmation de l’application déterminée, il suffit de la multiplier par le taux journalier du prestataire pour avoir une estimation du budget de l’application. Cela permet notamment également d’anticiper le montant que vous pouvez être amené à payer par jour supplémentaire.

Pour une application de bonne qualité, la charge de programmation est en moyenne de 18 semaines. Elle peut cependant varier en fonction de la vitesse d’exécution du prestataire et de la relative complexité de l’application.

Recommandations pratiques

Il est idéalement recommandé d’éviter de recruter un développeur débutant pour réduire les frais de programmation surtout si l’application est charnière pour la stratégie de l’entreprise, car s’il n’a pas de compétences en maintenance, par exemple, il sera difficile de faire évoluer l’application. L’expérience aide également à proposer une expérience novatrice aux utilisateurs.

Il vaut mieux toujours faire appel à un développeur expérimenté, bien que plus onéreux, mais qui permettra d’assurer que le produit est développé selon les meilleures pratiques et garantit une maintenance facilitée, notamment via l’ajout de nouvelles fonctionnalités et des mises à jour.

Conclusion

Il faut savoir que le fait d’utiliser des juniors dans l’équipe aura pour conséquence de baisser le coût initial du projet, mais aura également pour conséquence de créer une dette technique qui induira un coût supplémentaire non négligeable.

Pour réduire les coûts de programmation d’une application, il est en général recommandé de faire réaliser un MVP (Minimum Viable Product) afin d’avoir une meilleure estimation financière sur un cahier de charge qui soit le plus réaliste possible. Ce MVP adressera les fonctions principales du produit, ceci afin de réduire les risques associés au projet dans son ensemble (cf. les travaux d’Eric Ries et les notions de « Lean Startup« ).

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante :

Besoin de nos services ?