En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Quelles sont les grandes étapes du développement d’une application mobile ?

Quelles sont les grandes étapes du développement d’une application mobile ?

Le mobile est devenu depuis quelques années un outil incontournable de notre fonctionnement quotidien. Il n’est plus surprenant de voir un chef d’entreprise tenir une vidéoconférence sur sa tablette ou des adolescents passer leurs journées sur des jeux sur mobile.

C’est devenu une habitude pour bon nombre d’entre nous d’être captivés par nos écrans. Comment l’expliquer ? Ce ne sont pas seulement les capacités sans cesse en évolution de nos smartphones qui en sont la cause, mais plutôt, et surtout les applications ou sites internet toujours plus nombreux et conçus pour retenir notre attention.

Nous savons tous comment télécharger une application mobile iOS ou aller sur Google Play Store. Par contre, nous ignorons tout ou presque, de la façon dont on en conçoit une. À première vue, le développement d’applications mobiles semble être simple, mais il faut bien reconnaître que seuls des experts peuvent s’y essayer.

Voici quelques grandes étapes permettant de développer une application mobile pour iPhone ou Android.

Comment faire le développement d'application mobile ?

L’analyse du projet

Dans les agences de développement, la première phase consiste à entériner l’idée de projet des clients. La faisabilité est effectuée en tenant compte de plusieurs paramètres. L’approche pour réaliser une application mobile va notamment différer en fonction de sa typologie et de la plateforme sur laquelle on voudrait la voir évoluer.

  • Une application mobile web a l’avantage d’être multiplateformes donc plus facile à concevoir, mais elle est limitée au niveau des options et des fonctionnalités.
  • A contrario, une application native, plus difficile à mettre sur pied, est plus complète et plus fournie. La visibilité de cette dernière auprès des utilisateurs est garantie par sa présence sur les stores classiques de téléchargement.

Ces deux types de logiciels diffèrent également au niveau du budget nécessaire à leur développement. En somme, l’un est plus rapide et moins cher, l’autre prend plus de temps à réaliser, mais il est plus visible et plus coûteux. Une entreprise peut exiger pour des raisons commerciales, la création d’une application native pour chaque plateforme.

C’est en fonction du type d’application choisi et des besoins du donneur d’ordre que le responsable du développement peut déterminer les fonctionnalités dont l’application aura besoin, pour satisfaire la cible et faire face à la concurrence.

À ce stade de la création de l’application, il s’agit tout simplement de définir les futures options disponibles de l’application. Pour cela, l’équipe chargée du projet de développement va devoir établir un cahier de charges.

L’étude technique

Cette étape consiste à la mise sur pied du cahier des charges technique.

Ce document est un support permettant d’évaluer tous les aspects techniques nécessaires au développement et à la conception de l’application mobile. Pareillement, cette étape est grandement influencée par la typologie de l’application et la plateforme visée. Les développeurs vont devoir faire des estimations des charges et des délais.

La plupart des programmeurs s’accordent à dire que concevoir une application pour iPhone est plus laborieux qu’une application destinée au système Google. Ce dernier étant en open source (développement libre) est plus accessible que son grand concurrent. C’est l’une des raisons pour lesquelles il est plus facile de trouver un développeur libre pour Android que pour iOS.

Durant cette étape, les programmeurs vont devoir faire une estimation de la durée de leur travail. Il faut noter qu’il est impossible d’avoir une application correspondant en même temps à tous les systèmes d’exploitation. En raison de leurs spécificités, elles sont mises en place séparément.

C’est aussi l’étape idéale pour décider de la façon dont va se présenter l’application, à savoir le choix de l’interface. À ce niveau de conception du logiciel, c’est aux designers d’intervenir et de faire un choix sur le design général de l’application, l’UI/UX (user interface/ user expérience), les maquettes de navigations, entre autres.

Étude de la maintenabilité

Cette étape consiste à faire une projection du travail à venir, sur la durée de vie et l’évolution de l’application dans un milieu concurrentiel. Il permet aussi d’établir un timing sur la pertinence des ajouts de nouvelles fonctionnalités mobiles ou de mises à jour.

Les agences l’illustrent souvent par un diagramme afin qu’il soit bien compréhensible par les clients. Cette étape est très souvent ignorée pour les petites applications, mais pour ce qui est des applications grand public destinées à tous les systèmes, elle est d’une importance capitale.

La programmation

Il s’agit du point clé du processus de développement et de création des projets mobiles. Dès la conception, l’équipe doit choisir l’ensemble des blocs codes utiles au fonctionnement de l’application de manière logique et exempts d’effets de bord. Tous les développeurs s’accordent à dire que c’est la phase la plus délicate du processus.

La programmation sur la plateforme iOS diffère de son concurrent Android à cause du langage utilisé. Les mobiles iPhone sont compatibles avec les langages Objective-C et Swift. Tandis que les mobiles Android sont compatibles avec le langage Java, très répandu et plus facile à utiliser.

Pour une application destinée à un large public, il s’agira de faire deux versions différentes, une pour chacun des deux principaux systèmes (Android et iPhone).

La phase de test et la livraison

C’est durant cette phase que le logiciel est testé sur différents mobiles, pour observer son fonctionnement, déceler les éventuelles erreurs et y apporter des solutions. Les services aussi sont évalués sur la plateforme.

Le succès d’une application dépend en grande partie de son ergonomie et de sa fiabilité sur Internet. Plus les tests seront poussés, plus l’équipe pourra l’adapter aux besoins de la cible.

Enfin, après les tests, il ne restera plus qu’à procéder à l’étape finale qui consiste à livrer l’application au client. À ce stade, l’application est déjà prête à la promotion et à la commercialisation. Si le donneur d’ordre le demande, il est aussi possible d’assurer la promotion sur les stores en ligne et de peaufiner la référence pour que la visibilité de l’application soit meilleure.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante :

Nous sommes prêts à créer votre application de rêve !

Product thinking • Design • Développement • Acquisition • Evolution de produits