En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Faut-il développer son application sous iOS ou Android ?

Faut-il développer son application sous iOS ou Android ?

À première vue, le développement d’application semble suivre le même schéma, peu importe le système d’exploitation mobile choisi, mais en y regardant de plus près, plusieurs particularités commencent à prendre forme, que ce soit au niveau du langage utilisé, des outils employés, de l’environnement de travail choisi, du design et aussi des coûts de fabrication.

Donc, si vous avez l’âme d’un développeur d’application ou que vous cherchez à satisfaire votre curiosité, prenez le temps d’étudier les spécificités des deux systèmes d’exploitation pour en choisir celui qui convient le plus à votre besoin !

Le développement mobile iOS vs Android

L’aspect technique

Le savoir-faire technique avec toutes ses particularités est celui qui différencie le plus les deux systèmes d’exploitation mobiles :

L’environnement de développement

Xcode est l’environnement privilégié pour le développement des applications pour appareils Apple, alors que chez Google, on privilégie les programmes issus de la suite qui porte son nom, Android Studio.

Le premier espace permet une structure de projet beaucoup plus flexible en offrant la possibilité de création de dossiers ou de fichiers n’importe où sur votre disque, alors que le deuxième espace est beaucoup plus strict en imposant de suivre des règles de classification pour les dossiers, les fichiers et les ressources.

La compilation du programme

À la fin de la programmation, les développeurs utilisent des compilateurs de programmes pour exécuter leur code et vérifier leurs erreurs et ainsi, s’assurer qu’une application fonctionne correctement.

Pour vérifier les applis Android, un émulateur réputé lent permet de lancer le programme en se rapprochant le plus possible de l’environnement hardware. Cependant, pour les applications fonctionnant sous les produits Apple, un simulateur rapide est mis à la disposition du développeur pour n’imiter que la partie software.

De ce fait, il est toujours recommandé de vérifier le bon fonctionnement du programme directement sur le dispositif concerné.

Le langage de programmation

Les projets sous Xcode ne peuvent être traités qu’en utilisant les langages Objective-C ou Swift, alors que ceux de son homologue sont codés à l’aide du langage Java et plus récemment, Kotlin.

L’interface graphique

L’aspect graphique est traité distinctement du programme généré. Pour les applications Android, il faut créer des fichiers XML qui seront appelés dans le code. Toutefois, pour l’iOS, il faut passer par des fichiers XIB convertibles en NIB avant de les inclure dans le code aussi.

Apple a en général le dernier mot concernant les animations de ses produits qui sont plus souples, complexes et puissantes, ce qui suppose des compétences adaptées.

En ce qui concerne la conception mobile, chaque système d’exploitation présente ses propres points forts techniques pour améliorer l’expérience de l’utilisateur. Mais en règle générale, chaque projet dépend des préférences des clients.

Le bouton « retour »

N’étant pas pris en compte dans la structure des iPhone, iPad ou encore iPod touch, ce bouton doit être inclus dans l’interface de l’application lors du développement. Cela peut avoir des conséquences sur la conception de l’application.

L’aspect marketing

La technicité n’est pas le seul critère qui définit une application réalisée, il est aussi important de penser à son aspect marketing.

Le coût de fabrication

Les ressources déployées pour créer une application restent les mêmes pour n’importe quel système d’exploitation. Cependant, les développeurs iOS sont beaucoup moins nombreux, donc leurs services sont plus coûteux et les salaires plus intéressants.

En contrepartie, pour programmer sous Xcode, les développeurs sont obligés d’utiliser des appareils Apple et investir dans un Mac.

Aussi, vu du client, faire appel à une entreprise pour sous-traiter la programmation coûtera plus cher.

La monétisation

Les programmes fonctionnant sous Android sont généralement proposés en mode gratuit dans le Play Store, alors que les utilisateurs de la plupart des applications mobiles iOS doivent débourser à chaque fois une petite somme pour les développeurs sur l’App Store. Mais ceci est anecdotique.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante :

Besoin de nos services ?