En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
-
-
Comprendre la méthode du design sprint en 5 minutes

Comprendre la méthode du design sprint en 5 minutes

Livre intitulé Sprint de Jack Knapp

 
Le design sprint est le processus permettant aux entreprises de solutionner un problème en un temps record. Il s’inspire du design thinking qui est une façon de penser. Quelle est l’utilité de cette méthode pour les entreprises ?
 

Le design sprint : qu’est-ce que c’est ?

Le design sprint est une méthode de conception développée par Jake Knapp et permet à une entreprise de trouver le plus rapidement possible des réponses à un problème précis. Il permet aux grandes entreprises et start-ups de faire immerger des solutions pertinentes à travers un processus précis et bien structuré. Cette méthode impose une contrainte temporelle pour minimiser les incertitudes et les risques inhérents à chaque innovation. Elle est unique et apporte des réponses aux questions cruciales en permettant d’élaborer des prototypes et de tester les solutions avec les utilisateurs. Sa capacité d’adaptation à tous les domaines en fait une méthode efficace et très utile à tous les stades d’un projet.
 

À quoi sert le design sprint ?

Il est parfois difficile de transformer une idée de produits en une réalité concrète. Pour y arriver en utilisant une méthode traditionnelle (organisation, planification et conception), il va falloir mettre beaucoup de temps. Cette nouvelle méthode est exactement l’opposé de cette démarche. Avec celle-ci, vous pouvez déjà visualiser le produit avant de vous lancer dans son développement. Elle permet de concevoir et de tester les principales fonctionnalités du produit et de prendre l’avis des clients. Cette méthode permet également de s’assurer que le projet est techniquement faisable.
Pour pousser davantage à l’innovation, les entreprises doivent privilégier la collaboration entre les différents départements. Le design sprint est une méthode qui favorise une meilleure collaboration. Elle rassemble diverses compétences afin que tous les aspects du produit soient pris en compte. Le sprint définit une durée pour les tâches à réaliser. Cela permet d’accélérer le développement du produit.

Les échecs sont souvent considérés comme une source d’inspiration. Cette nouvelle méthode permet de vite se rendre compte de la viabilité de votre idée. Comme toutes les solutions n’apportent pas de satisfaction à l’utilisateur, le sprint permet d’identifier d’abord un problème avant de rechercher la solution. C’est pour cette raison que la première journée du sprint est consacrée à la définition du problème et à l’analyse de l’environnement utilisateur. Cela permet de savoir quelle direction prendre pour la suite du processus. Dans une pratique agile, cette méthode permet aussi de tester votre produit auprès d’un échantillon de votre cible. Les retours d’expérience sont précieux pour savoir s’il est nécessaire de poursuivre le développement de la solution. Cela permet de gagner non seulement du temps, mais aussi de l’argent.

Tableau d'idées avec des post it

 

Comment se déroule un sprint ?

Pour son efficacité, le sprint nécessite une préparation en amont. La durée du processus est de 5 jours. La contrainte temporelle de cette méthode garantit sa dynamique intensive et la qualité des échanges. Il existe désormais des outils adaptés qui vous permettent de faire votre sprint en présentiel ou à distance. Pour garantir son bon déroulement en présentiel, il vous faudra un tableau blanc, des marqueurs et un stock de post-it. Il vous faudra aussi une équipe formée d’un facilitateur, d’un décideur et des experts compétents. Par exemple, pour développer une application, Appstud met en place une équipe composée d’un UX Designer, d’un UI Designer, d’un ingénieur développeur, d’un business manager et d’un sprinter. Cela lui permet de s’assurer de pouvoir en compte tous les aspects du produit et de respecter toutes les étapes du processus. Le sprint se déroule en cinq grandes étapes qui correspondent aux 5 jours.

 

Étape 1 : Examiner les besoins et définir le problème

Cette première étape consiste à analyser les besoins des utilisateurs afin de définir avec précision le problème à résoudre. Chaque membre de votre équipe doit se prononcer sur le problème retenu. Il faut également identifier un panel d’utilisateurs pour le test à la fin du sprint.

Étape 2 : Esquisser les pistes de solutions

Le second jour, chaque membre de l’équipe propose des solutions tout en décrivant les parcours qui lui ont permis d’y arriver. Cette étape favorise la créativité.

Étape 3 : concertation et choix d’une idée

Lors du troisième jour, les solutions proposées par les membres de l’équipe sont réunies. Pour avoir une vue sur l’ensemble des solutions, Appstud dispose les différents parcours sur un même mur. À partir des critères d’utilité et de faisabilité, chacun va ensuite opter pour sa solution favorite. Cela permet de créer un story-board en se basant sur les meilleurs votes.

Étape 4 : prototypage de la solution retenue

Le troisième jour, vous êtes certainement parvenu à retenir une solution. Le quatrième jour sera consacré au prototypage de celle-ci afin de permettre aux testeurs de se projeter dans le fonctionnement et l’expérience du futur produit ou service. À cette étape, Appstud se sert des outils comme Invision ou Marvel pour réaliser les écrans du prototype.

Étape 5 : Tester la solution

Pour recueillir l’avis des utilisateurs, vous devez tester votre solution auprès de ceux-ci. Cela vous permettra d’optimiser votre prochain sprint. Pour le cas d’application créée par Appstud, le test a été réalisé par 10 individus. Il faut noter que le processus suit une méthodologie itérative.
 

Quels sont les bienfaits et les inconvénients de cette méthode ?

Cette méthode agile présente plusieurs avantages aux entreprises tant dans la conception que dans le développement d’un produit ou d’un service. Elle vous permet de gagner beaucoup de temps. Pour les entreprises innovantes qui sont censées proposer de façon continue des produits originaux dans un court délai, le prototypage avec cette méthode constitue une arme efficace. Elle vous permet de mieux vous positionner sur le marché et de disposer d’une certaine avance sur les concurrents en apportant une solution fiable aux clients. Cette méthode se révèle aussi être une solution très économique pour les organisations.

Le prototypage permet d’identifier et de corriger les éventuels défauts sur le produit avant sa mise sur le marché. Avec celle-ci, vous pouvez déjà recueillir l’avis des clients et évaluer le potentiel du produit ou service. Cela permet de savoir si la poursuite du projet est nécessaire. Tout cela se fait avec peu d’investissement. Cette méthode permet aussi de stimuler la créativité au sein de votre équipe.
Côté insuffisance, il faut dire que cette méthode ne permet pas de créer un produit de grande consommation compte tenu du délai assez limité. Un seul design sprint ne peut pas permettre de travailler tous les aspects d’un produit de grande envergure. Cette méthode n’est pas aussi adaptée aux systèmes trop complexes. Elle exige aussi une cadence intense.
 

À qui s’adresse le sprint ?

Au départ, cette méthode était réservée aux petites entreprises et start-ups en quête de nouvelles idées et d’innovation. Mais depuis quelques années, elle est utilisée par les grandes entreprises, les PME et même les indépendants pour leurs projets. Mais elle n’est pas idéale pour les projets qui nécessitent une recherche UX sur le terrain.
 

Conclusion

On peut conclure que le design sprint est une méthode puissante qui est appliquée depuis des années. Son efficacité est éprouvée par de nombreux participants. Que ce soit pour développer un produit ou service, pour motiver votre équipe ou pour prendre de la hauteur, cette méthode collaborative est utile pour vous.

Vous avez une idée, Appstud vous aide à la développer !

Product thinking • Design • Développement • Acquisition • Evolution de produits
Écrit par

Ces articles pourraient également vous intéresser

Quelle technologie dois-je choisir ? C’est la question qui revient en premier lieu lorsque vous entamez votre projet de développement d’app. On recense les avantages et les défauts de chacune des applications.
187
Il s’agit de l’application des mécaniques de jeux à un processus, une application, une situation afin d’atteindre des objectifs spécifiques.
296
L’un des plus grands défis auxquels sont confrontés les développeurs d’app mobiles est de garder et fidéliser des utilisateurs. De ce fait nous avons recensés dans cet article 𝟱 𝗮𝘀𝘁𝘂𝗰𝗲𝘀 𝗽𝗼𝘂𝗿 𝘃𝗼𝘂𝘀 𝗮𝗶𝗱𝗲𝗿 𝗮̀ 𝗰𝗼𝗻𝘀𝗲𝗿𝘃𝗲𝗿 𝗰𝗵𝗮𝗾𝘂𝗲 𝘂𝘁𝗶𝗹𝗶𝘀𝗮𝘁𝗲𝘂𝗿.
263