En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Application iPhone : les bases du design

Application iPhone : les bases du design

Pour simplifier l’interface et encourager les utilisateurs à interagir avec des boutons, Apple a bâti son système d’exploitation mobile autour de trois valeurs, à savoir :

  • Mettre en valeur le contenu.
  • Fournir de la clarté.
  • Utiliser la profondeur pour communiquer.

Dans chaque projet de création d’application, chaque designer ou chaque agence mobile a la liberté de choisir le style, les couleurs, les effets visuels, la profondeur des zooms, etc. Cependant, pour rester dans l’esprit de la marque, il existe un certain nombre de principes et de règles qu’il est recommandé de respecter.

Les principes clés à retenir ?

Même si les deux systèmes d’exploitation ont en commun un certain nombre d’éléments occupant la partie contenu de l’interface, les applications iOS ont quelques spécificités, comme :

  • Les onglets sont illustrés par un pictogramme et placés sous le contenu concerné.
  • Les boutons sont sous forme de pictogramme et il est déconseillé soit d’appliquer un fond dessus, soit d’utiliser des bordures sur tous ces boutons (sauf si la bordure s’avère nécessaire pour éliminer des conflits).
  • Il ne faut se servir que d’une bordure fine et arrondie pour encadrer les champs de textes. Cependant, il est idéalement recommandé d’afficher à la place des listes de suggestion en autocomplétion.
  • Côté interrupteurs, l’affichage de l’état On / Off en toutes lettres n’est pas obligatoire.

Règles de design pour application iPhone

Quelques recommandations importantes sur les fenêtres modales

Sur un iPad, les fenêtres modales sont ces interfaces graphiques qui recouvrent l’application en y associant des informations importantes permettant aux utilisateurs d’interagir de manière intelligente.

Ces fenêtres ont des avantages, mais présentent aussi des inconvénients pouvant influencer négativement l’expérience des utilisateurs.

Par exemple, leur mode d’affichage ne permet à l’utilisateur d’accéder au reste de l’application que s’il a répondu au préalable aux informations demandées par la fenêtre.

Lors du développement d’une application, il est donc préférable de ne s’en servir que si cela est nécessaire.

iOS vs Android : quelle différence de style entre les applications ?

Dans le développement des applications mobiles, chaque système d’exploitation a ses particularités : valeurs ergonomiques, approches esthétiques, etc. Tout est conçu de manière à refléter un état d’esprit, une sorte de signature de marque.

Chez Apple par exemple, la qualité du contenu est mise en avant et les guidelines évitent les enjolivements qui réduiraient la qualité de la lisibilité.

Chez Android par contre, Google a mis un accent sur l’aspect émotionnel du design et sur la personnalisation de l’interface de manière à ce que chaque utilisateur puisse apporter des touches personnelles à son interface. D’autres choix spécifiques ont été faits, par exemple, concernant la navigation d’applications majeures, telles que Facebook.

Pour optimiser l’expérience de ses utilisateurs, les applications Apple mettent davantage l’accent sur l’importance des couleurs et leur signification. Ainsi, même si les affichages paraissent chargés, ils permettent au premier coup d’œil de saisir l’ensemble des informations contenues sur l’interface.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante :

Besoin de nos services ?