En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Les différences et complémentarités du design et de l’expérience utilisateur

Les différences et complémentarités du design et de l’expérience utilisateur

L’utilisation erronée de ces deux termes conduit à des confusions et laisse parfois penser qu’ils ne sont qu’un seul et même concept. La naissance du métier d’UX designer a également contribué à brouiller les pistes. Pourtant, il s’agit bien de deux concepts différents : l’un offrant une approche de processus et de création, tandis que l’autre se fonde sur ce que ressentent les individus.

Ils peuvent toutefois aisément se compléter pour offrir un moment et un ressenti positifs aux clients, puisque l’UX intègre le design et s’en rapproche par ses finalités.

Les multiples facettes du design

Utilisé dans nombre de domaines (marketing, art, développement web, etc.), ce concept comporte trois définitions principales :

  • Il peut s’agir d’un processus, destiné à obtenir une harmonisation dans la réalisation d’objets, de supports de communication.
  • On le rencontre aussi du côté du marketing, dans lequel il constitue une discipline visant à répondre aux besoins quotidiens, en mettant en oeuvre des compétences créatives, intellectuelles et techniques qui optimisent l’usage et l’aspect visuel et cherchent à donner du sens.
  • On peut également l’utiliser comme synonyme de l’esthétique et du graphisme d’un objet ou d’une interface.

Difficile donc d’établir une définition statique et unique. Mais quelle que soit l’approche que l’on emprunte, elle se différencie toujours de l’UX. Cette dernière se caractérise en effet par la manière dont un utilisateur ressent une expérience de manière globale, et intègre les émotions et l’usage de produits ou de services. Mais ces deux concepts ne sont pas pour autant antagoniques.

Design VS User eXperience : différences et interdépendances

La conception et l’esthétique comme facteurs d’amélioration de la qualité perçue

La réponse aux attentes des individus, l’esthétisme et l’harmonie sont des principes qui font partie intégrante de l’amélioration de la qualité d’une interaction. C’est dans cette optique que le design peut être considéré comme un outil de l’optimisation de l’UX.

En pratique, dans le cas des applications mobiles, il correspond notamment à la représentation visuelle auquel le mobinaute a accès dès lors qu’il interagit avec le service. Il s’agit de la première impression dont dispose l’utilisateur. Ainsi, la combinaison des éléments graphiques et leur harmonisation participent grandement à la qualité de l’expérience. L’analyse des perceptions de l’utilisateur et leur évolution sur le plan qualitatif passent donc forcément par une étude du style et de l’esthétique de l’application, ce qui rend les deux principes interdépendants.

Mais pour provoquer un ressenti positif, il faut également répondre aux attentes et envies des consommateurs. Là encore, le processus d’élaboration et d’optimisation a son rôle à jouer, puisqu’il cherche à rendre le produit plus simple d’utilisation, l’information plus facile à trouver et ne se cantonne pas à l’approche visuelle. Un projet de programme applicatif sur Smartphone qui veut séduire les utilisateurs peut ainsi se baser sur la méthodologie de travail des designers, qui poursuivent les mêmes objectifs, pour perfectionner l’ergonomie et l’ensemble des fonctionnalités.

Toutes les compétences du designer sont d’ailleurs des outils indispensables dans l’élaboration d’une UX plaisante et engageante : sens de l’analyse et de l’observation, écoute, compétences techniques, créativité, etc.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante :

Besoin de nos services ?