En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Quel environnement choisir pour développer une application mobile sous iOS ?

Quel environnement choisir pour développer une application mobile sous iOS ?

Apparu en 2007 pour accompagner la sortie du premier iPhone, l’iOS, un dérivé du macOS X, désigne le système d’exploitation donnant vie aux produits mobiles d’Apple.

Avec ses 20 % de présence sur le marché mondial, ce système d’exploitation suscite l’intérêt de plus en plus de développeurs, d’une part pour son essor continuel, et d’autre part pour le bénéfice qu’ils peuvent en tirer.

Cependant, pour réussir à créer des applications mobiles sous cet OS, plusieurs étapes essentielles doivent être respectées, telles que la conception, l’écriture du code en utilisant le bon langage de programmation et l’environnement de développement adéquat, les tests, la publication…

Découvrez les différentes plates-formes utilisées dans le processus de création d’une application sous ce système d’exploitation.

Environnement de développement iOS, lequel choisir ?

Xcode, l’environnement de développement privilégié pour l’iOS

Pour le développement sous iOS, le constructeur Apple ne cessera jamais de recommander son protégé qui n’est rien d’autre que l’IDE intégrant tous les SDK (Software Development Kit), destiné au même système.

En plus de supporter les deux langages pour programmer des applications natives, l’Objective-C et Swift, la partie Project Builder comprend un ensemble d’outils :

  • Une partie GUI (Graphic User Interface) qui permet de concevoir l’interface de votre application grâce au module Storyboard. Ainsi, au lieu d’introduire des lignes de commande pour les écrans définissant votre oeuvre, vous pouvez les dessiner à la main, les scénariser, puis les relier au code initial directement sur ce module idéal pour les débutants.
  • Un émulateur portant le nom de Simulator, qui aide à compiler le programme créé et même à le déboguer en cas de problèmes. Cependant, il présente des fonctions limitées en compilant en mode software.
  • Un instrument Profiler qui gère le profiling pour obtenir les certificats de déploiement vers d’autres dispositifs ou de distribution pour la publication de l’application.

L’avantage premier de cet IDE est qu’il évolue au même rythme que les versions des systèmes d’exploitation mobiles de l’iPhone, tout en offrant un accès libre à la documentation pour vous guider durant le processus de création de votre projet.

Pour vous faciliter encore plus la tâche, l’IDE utilise une panoplie de frameworks qui le rendent complet et simple d’utilisation, comme pour faire appel à la commande « Appui sur un bouton » ou pour détecter l’activité de l’utilisateur sur un écran tactile d’un smartphone ou d’une tablette.

Quels sont les autres environnements pour développer sous iOS ?

Si vous n’avez pas de compétence en Objective-C ou Swift, ou encore si vous ne disposez pas d’un Mac, vous pouvez toujours programmer en utilisant Windows ou Linux grâce à des Crossplatforms.

Ces dernières permettent non seulement de développer une application en utilisant des langages familiers tels que le C# ou JavaScript, mais elles génèrent également plusieurs extensions du même programme pour fonctionner sous différents systèmes d’exploitation comme Android.

Xamarin est l’une de ces plates-formes. 

Racheté par Microsoft en février 2016, cet environnement fut intégré à la suite de Visual Studio, afin de permettre aux développeurs familiers avec Windows Phone de créer gratuitement des applications pour Android ou autre OS avec C#.

Pour en savoir plus, nous vous conseillons de vous référer à la page suivante :

Besoin de nos services ?