En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.

Rencontre avec l'un des créateurs de hiya

0%
Temps de lecture : 4 minutes

Appstud est allé à la rencontre de Mista Yello, le CEO et l’un des créateurs de hiya, l’application sociale qui propose une nouvelle façon de partager avec ses amis.

Pour commencer, qui êtes-vous ? Nous avons décidé dans l’esprit de notre identité de nous présenter sous forme de couleurs. Il y a donc Mr White le CXO (Chief Experience Officer), Mst Bl^ck le CCO (Chief Creative Officer), Mistr Blu notre Mentor et, moi même, Mista Yello le CEO. Pourquoi ces couleurs ? White pour l’idée et l’intuition. Yellow pour la mise en mouvement et l’action. Blue pour avoir insufflé une dimension. Et, Black pour avoir créé et donné une identité.

hiya, qu’est ce que c’est ? En quelques mots, c’est une appli forte, belle et intelligente. hiya, c’est l’outil qui nous manquait pour rester en contact avec nos amis et nous retrouver facilement avec eux dans la vie de tous les jours. Nous sommes notifiés lorsqu’ils sont proches de nous et nous pouvons créer des rendez-vous avec eux en 2 clics. Nos utilisateurs sont des amis, des « good fella» (des affranchis). Ils se connaissent et reconnaissent très bien, un pseudo, une photo et bien entendu une couleur suffit à constituer leur avatar. Et oui, encore des couleurs !

Pourquoi avoir crée cette application ? Qu’est-ce qui vous a motivé / inspiré à créer hiya ? Tout est parti de l’idée de vouloir être plus proche de nos proches. C’est à dire, être au courant quand un ami était dans le quartier, de passage dans la ville, etc. Mais nous voulions également quelque chose de très ludique et protecteur de la vie privée.

Les évolutions technologiques ont permis des utilisations et comportements nouveaux notamment avec le smartphone. Devenu notre compagnon incontournable mais aussi un compagnon qui petit à petit est devenu espion ! Ces évolutions ont de grandes conséquences dans les relations humaines. Nous avons parfois l’impression de confondre notre identité virtuelle (online) avec notre identité réelle (offline). C’est pour cette raison que hiya ne conserve aucunes données personnelles et n’est pas basée sur l’image.

Sans conscience, la science n’est que ‘ruine’ de l’âme. Et toutes les créations de l’homme doivent être un moyen et non une fin en soi. Or, nous avions constaté que beaucoup de nos amis devenaient prisonniers de leur image sur les réseaux et que cela ne les rendait pas heureux. C’est pourquoi nous avons créé hiya. On voulait remettre les pendules à l’heure et inciter les gens à suivre le mouvement et donc suivre le lapin pour redécouvrir le monde réel #followdarabbit.

Quelles ont été les grandes étapes de votre projet ? Avant de se mettre en place, il s’est écoulé un an entre, avoir l’idée, un concept, faire un prototype. Puis recommencer. Retravailler le concept, reconstruire, refaire un prototype, trouver notre identité, développer l’application et la lancer, etc… La plus grande étape ayant était de valider notre concept.

Quels ont été vos obstacles dans ce projet ? Quels conseils pouvez-vous donner Pour être honnête, il y en a eu tous les jours. Mais le plus important dans ce type de projet est de garder le cap et la tête froide pour passer les étapes unes à unes. Même si parfois il faut revenir sur certaines. Il faut faire les choses qui ont du sens, pas pour la gloire ou l’argent, mais pour offrir du bonheur.

Et quelle est votre plus belle réussite Pour moi, le plus important était de trouver une bonne équipe avec des membres motivés pour soutenir et porter ce projet. Et nous avons réussi ! Les membres de mon équipe sont devenus des « god fellaz » !

Pourquoi avoir choisi de développer une application native dès le départ ? Nous voulions une application fonctionnelle, ludique et surtout personnalisée. Pour toutes ces raisons et parce que nous aimons les choses bien faites, une application native s’est imposée d’elle même.

Pourquoi avez-vous choisi de lancer hiya sur iOS ?  Apple et son créateur sont de fortes inspirations pour nous, et surtout l’uniformité des Iphones en ont fait la meilleure plate-forme pour débuter.

Est-ce qu’une version Android est aussi prévue ? Oui, nous sommes actuellement en train de travailler dessus. Elle sera disponible sur Google Play d’ici deux mois. Nous voulions prendre notre temps pour bien construire cette version, en effet l’abondance de supports sous Android en fait une plate-forme plus complexe.

Quel est le public visé Les jeunes, les très jeunes et même les moins jeunes. Les esprits libres. Ceux qui sont en permanence sur leur smartphone et qui sont continuellement à la recherche de nouveautés, de personnalisation et qui porte une attention à la sécurité / confidentialité. Avec hiya, vous choisissez la couleur qui vous définit, vous invitez et partagez avec vos amis et aucune donnée n’est conservée sur nos serveurs : les conversations sont effacées toutes les 30 heures, vos évènements trois jours après, votre position GPS n’est jamais stockée, etc.

Un petit mot de fin Quelle couleur êtes-vous ? Quelle pilule allez-vous prendre ? La bleue ou la rouge ? Allez vous décider de suivre le lapin qui vous mènera au monde des Merveilles ? Un monde ou règne la proximité, le partage, l’enthousiasme pour créer de véritables amitiés.

« hiya fellaz, take the red pill and follow da rabbit! »

Découvrez le site  followdarabbit

Téléchargez l’application hiya sur iOS

Written by
Tech Enthusiast • Entrepreneur • Maker • Blogger
Laisser un commentaire