En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Blog
  • Responsive Design et Cookies. Quelles limites ?

Responsive Design et Cookies. Quelles limites ?

0%
Temps de lecture : 4 minutes

Bon nombre d’articles sur internet traitent du responsive design. Cette pratique qui consiste à rendre un site visualisable dans des conditions optimales depuis n’importe quel terminal mobile ou fixe.

Je souhaite néanmoins faire l’apologie de cette technique qui va dans le sens d’une meilleure expérience utilisateur et encore trop peu employée par les entreprises.

Dans son livre Marketing Mobile  – T. Pirès décrit 3 types de responsive design :

– Le Responsive Web Design (RWD)qui est la simple ré-adaptation du contenu grâce à des feuilles de style. Donc peu de différenciation des contenus. Exemple, un visiteur sédentaire sur le site de Nike sera moins enclin à cliquer sur « Trouver un magasin » qu’un visiteur en situation de mobilité. Le RWD ne s’attache pas à réorganiser la taille des boutons.

– Deux sites distincts. L’un pour le mobile et l’autre pour le desktop. Intéressant en terme d’adaptabilité. En revanche, les coûts de maintenance de deux sites sont élevés de même que la gestion du SEO/SEM ainsi que la dilution de la visibilité auprès des moteurs de recherche.

– Le Dynamic Serving qui consiste au travers de différents codes HTML, à implémenter différentes interfaces de terminaux mais via une seule URL. (Une seule URL redistribue vers plusieurs codes distincts). Cette technique est intéressante quoi que coûteuse. Le modèle de terminal est détecté par le serveur grâce à son user agent. Or, un user-agent = un modèle de terminal. Ce qui implique une constante adaptation de la base de données des user agents. Donc coûteux, mais à mon sens la meilleure si une veille technologique effective est employée. Par contre il faut se traîner « n » versions de code…

Ici il ne s’agit pas de ré-inventer la roue ou de traiter une n-ième fois de ce topic. Ces techniques ont toutes leurs avantages et inconvénients.

Intéressons-nous plutôt à l’adaptabilité du contenu au regard de l’utilisateur.

Exemple : une application de E-commerce faite en responsive design doit-elle envoyer les mêmes produits en promo à un ado qu’à un cadre sup ? Biensûr que non.
Une application native sait le faire « nativement ». Qu’en est-il d’un site web responsive ?

On ne le dira jamais assez : Pensez utilisateur avant de penser navigateur !

Le responsive design n’a jamais été aussi vivant, mais il est important de le sublimer en y intégrant l’Utilisateur dans sa réflexion.

Outre le terminal, quelles peuvent être les situations de l’utilisateur en situation de mobilité pouvant influencer son comportement ? On peut par exemple citer :

– Son emplacement géographique. Un mobinaute en situation urbaine est plus enclin à commander un produit sur une boutique en ligne qu’en plein milieu d’une forêt.

– Sa fréquence de visionnage d’un produit.

– La saisonnalité et même le jour dans le mois. (On achète plus en début de mois qu’en fin de mois)

– Sa couverture réseau. (Une page chargée en plus de 5 secondes se solde souvent par un départ de l’utilisateur du site)

– La recherche précédente sur un moteur de recherche.

– Mon utilisateur est-il droitier ou gaucher et l’ergonomie du site est-elle adaptée ?

– Le terminal, le navigateur et le système d’exploitation utilisé.

Toutes les informations liées à la navigation précédente peuvent être portées par des cookies sur mobiles. Ceux-ci fonctionnent de la même manière que sur Desktop. Le navigateur sauvegarde les actions passées dans un fichier afin d’améliorer l’expérience utilisateur lors d’une future visite.

En revanche, dans la mobilité, la situation précédente n’est pas une bonne métrique, contrairement au desktop. Les cookies ont historiquement été créés pour les standards http, et pour un besoin : gérer la communication prédictive entre un navigateur web et un serveur web.

En effet, nous sommes dans une situation où un même utilisateur peut accéder au même site au travers de différents terminaux et dans différentes situation 

Il faudrait non seulement que le cookie embarque des données temps réel, mais surtout qu’il puisse être interopérable entre les différents terminaux utilisés et surtout que l’utilisateur puisse être reconnu au travers plusieurs terminaux, OS ou emplacement.

Un axe de réflexion a, en l’occurrence été initié par Apple. Le Touch ID. L’empreinte de l’utilisateur pourrait pousser son « profil mobile ». Cet aspect reste néanmoins très limitatif au regard de la non-interopérabilité des plateformes de Cloud entre elles (Apple et Google notamment).

Plusieurs études sont en cours afin de permettre, lors de chaque requête envoyée à un serveur, d’identifier l’OS ou le navigateur ; citons notamment le Advertising ID d’Apple, copié par Google.

Enfin, des solutions sont en cours d’études afin d’allier une empreinte digitale et un profil ID, à des spécificités techniques (OS, navigateur, terminal) et géographique (couverture réseau). A chaque requête envoyée au serveur depuis un terminal, celle-ci embarquerait une sorte de « fichier ID » correspondant à toutes ces informations. La réponse du serveur serait un site adapté aux spécificités des requêtes embarquées.

En résumé, nous ne sommes qu’au balbutiement de l’analyse prédictive sur mobile. Il est néanmoins important de souligner que cette ultra segmentation ne pourra venir que d’une entente étroite entre tous les acteurs de l’écosystème mobile, ce qui es pour le moment une belle utopie.

Sources
http://www.iab.net/media/file/IABPostCookieWhitepaper.pdf
http://marketing-webmobile.fr/
http://www.onbile.com/info/how-cookies-work-on-mobile-websites/
http://www.developpez.com/actu/55428/Le-Responsive-Design-est-il-une-si-bonne-idee-Pas-vraiment-repond-un-specialiste-du-Design-Web-lors-de-la-conference-AgoraCMS/
https://apsalar.com/blog/2012/06/apples-new-advertising-id/

Written by
Tech Enthusiast • Entrepreneur • Maker • Blogger
Laisser un commentaire