En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Blog
  • Développement d’application mobile : 7 questions à se poser avant de se lancer

Développement d’application mobile : 7 questions à se poser avant de se lancer

0%
Temps de lecture : 4 minutes
23

À l’heure du « mobile-first », le développement d’une application mobile devient une obligation pour nombre d’entreprises. Cependant, il ne faut pas se lancer à l’aveugle. La phase de réflexion ne doit pas être prise à la légère. Voici quelques questions auxquelles vous devriez être capable de répondre avant de vous lancer.

1. Existe-t-il un marché ?

Votre application rencontrera-t-elle de la concurrence ? Si vous répondez oui à cette question, c’est plutôt bon signe. En effet, s’il n’y a pas de concurrence, peut-être n’y a t-il pas de demande non plus. Si vous visez un marché de niche, encore faut-il s’assurer que le besoin est réel avant de dépenser plusieurs dizaines de milliers d’euros dans une application dont personne n’a besoin.

2. Quelle est votre cible ?

Votre application est-elle destinée à des professionnels, aux employés d’une entreprise ou à des particuliers ? Pour définir des profils d’utilisateurs, la meilleure méthode est encore celle des « buyer personas ».

Les buyer personas, c’est quoi ?
Ce sont des représentations fictives de votre client idéal. Cela permet de définir leurs besoins et leurs motivations, et ainsi, de mieux définir votre stratégie de marketing digital.

Pourquoi définir des buyer persona ?
Cela vous offre une base de travail pour définir les fonctionnalités de l’application, le système d’exploitation à privilégier mais aussi le design. Cela permet de placer l’utilisateur au centre de votre réflexion et de lui offrir la meilleure expérience client.

A lire aussi : Comment nous utilisons le machine learning et le big data pour améliorer l’expérience utilisateur sur mobile.

Comment faire ?
Concentrez-vous sur 3 à 4 profils maximum pour ne pas vous éparpiller. En effet, à vouloir toucher tout le monde de 0 à 77 ans, on ne touche finalement personne. Nous n’avons pas tous la même manière de consommer ni les mêmes intérêts ou besoins. Combinez des critères de segmentation « basiques » comme l’âge, le niveau d’étude, la catégorie socio-professionnelle, le sexe, la situation familiale avec des critères plus atypiques comme leurs hobbies. Vous pouvez même aller plus loin en choisissant une photo et en donnant un prénom à chaque profil.

Un exemple ?
Vous voulez lancer une application d’échange de vêtements de mode entre particuliers. L’un de votre buyer persona pourrait être : « Claire, 26 ans, acheteuse dans le secteur de la grande distribution, célibataire sans enfant vivant à Paris. Elle aime la mode, le cinéma et le sport. Elle pratique la course à pieds depuis 5 ans. Elle n’a pas de temps pour elle et aime changer régulièrement sa garde-robe. Ce qui l’intéresse, c’est de trouver des vêtements de luxe à moitié prix. Elle possède un iPhone 5S et profite du temps passé dans les moyens de transport pour faire du shopping ».

À partir de là, on pourrait se dire qu’il serait intéressant de créer une catégorie « marque de luxe » ou de lui offrir la possibilité de n’afficher que ses produits à chaque fois qu’elle se connecte à son compte.

3. À quoi servira mon app ? Quel est mon objectif ?

Quel est l’objectif de votre application mobile ? Est-ce de fidéliser vos clients ? Leur offrir une expérience complémentaire en magasin ou bien de leur proposer des produits à la vente ? Est-ce un jeu ?
Selon votre objectif, avez-vous besoin de proposer la géolocalisation ou d’autres technologies comme le NFC, un QR code ou des beacons ? De plus, qu’est-ce qui différenciera votre application des autres présentes sur votre marché ? À partir de là, vous pourrez imaginer toutes les fonctionnalités de votre application mobile.

4. Quel appareil et quel système ?

Grâce aux buyer persona, vous devriez être capable de définir le système d’exploitation sur lequel développer votre application en premier lieu. Vos futurs utilisateurs ont-il l’habitude de naviguer sur une tablette ou un smartphone ?

5. Comment vais-je monétiser mon application mobile ?

Peu d’applications arrivent à devenir rentables sur l’App Store ou le Google Play Store. Si vous souhaitez juste apporter une expérience complémentaire à vos clients, la rentabilité n’est peut-être pas votre priorité et le nombre de téléchargements est le seul indicateur qui vous intéresse. Pour tous les autres, il faut d’abord créer une application suffisamment qualitative pour qu’elle donne envie aux utilisateurs de payer pour ce service. Même si vous prévoyez de ne pas monétiser tout de suite votre app, pensez-y dès la conception. Si votre application peut être téléchargée gratuitement, vous pouvez proposer des achats in-app ou un abonnement de type « freemium ». Avec cette dernière méthode, vous atteignez beaucoup de monde et ceux qui veulent accéder à tous les services doivent payer. C’est en quelque sorte une version gratuite.

6. Quel design et quelle expérience vais-je proposer ?

Les décisions au niveau du design ne sont pas à prendre à la légère. En effet, de cela peut découler le succès ou l’échec de votre application. Si elle ne fait pas bonne impression, personne ne voudra la télécharger, de même si la navigation est difficile. L’UX permet de rendre votre app fonctionnelle et facile à utiliser. Il ne suffit pas de faire un beau design, il faut mettre l’utilisateur au centre de la réflexion.

Sur le même sujet : Votre réussite est liée à l’UX de votre App Mobile.
Votre réussite est liée à l’UX de votre App Mobile

7. Dois-je externaliser ?

Si vous décidez de développer votre application mobile en interne, vous êtes certain de garder le contrôle du projet à toutes les étapes. Néanmoins, un œil extérieur est souvent le bienvenue. Nous avons trop tendance à penser en nous mettant à la place du client. Comme nous l’avons vu, nous n’avons pas tous les mêmes besoins, le risque est donc que votre app ne soit pas adaptée à votre cible (mais à vous) !

L’externalisation permet de confier votre projet à une équipe de professionnels. Ils ont l’habitude de gérer tous les problèmes qui peuvent se présenter en cours de développement.

Si vous manquez de temps, de ressources, de compétences ou si vous avez besoin d’être accompagné dans votre projet, n’hésitez pas à nous faire part de votre projet via notre formulaire

Written by
Tech Enthusiast • Entrepreneur • Maker • Blogger
Laisser un commentaire