En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.
  • Accueil
  • Combien coûte le développement d’une application mobile ?

Combien coûte le développement d’une application mobile ?

Le monde digital est aujourd’hui omniprésent et il est devenu incontournable pour les professionnels de proposer une expérience mobile à leurs clients. De nombreuses personnes privilégient aujourd’hui l’internet nomade via les smartphones ou les tablettes.

Que vous soyez un particulier ou bien un professionnel, créer une application peut vous permettre de développer une activité ou bien encore d’accroître votre visibilité.

Mais développer une application n’est pas aisé. Cela demande en effet un savoir-faire et certaines compétences particulières que seuls des professionnels pourront apporter.

Une des questions qui se posent alors est : combien est-ce que cela coûte ? Quel budget doit être investi pour réaliser une application mobile ? La réponse à cette question n’est pas facile, puisque le prix est variable en fonction de nombreux critères que nous allons développer afin, de vous permettre d’avoir toutes les clés en main pour chiffrer au mieux la création d’une appli mobile.

Coût d'une application mobile

Pourquoi est-il nécessaire de bien évaluer le coût d’une appli ?

La bonne évaluation d’un projet permet en général de mettre ce dernier dans de bonnes conditions dès le départ. À l’inverse, lorsque celui-ci n’est pas bien chiffré, cela mène très souvent à son échec. Certaines personnes peuvent être amenées à privilégier des chiffrages très intéressants et peu onéreux, mais attention, bien souvent, un prix annoncé trop bas est synonyme d’ennuis potentiels.

En effet, vous pourriez vous retrouver bloqué dans le processus de création et perdre la relation client que vous tentez de créer, en développant une mauvaise application mobile.

Le coût d’une appli doit être bien évalué, mais c’est également le cas pour les délais, qui doivent être réalistes. Dans le cas contraire, le danger serait de produire une application de moindre qualité par faute de temps et/ou par empressement.

Certes, il existe des outils pour les personnes souhaitant développer une application à moindre coût. Ces outils permettent notamment de produire du code pouvant être lu sous plusieurs plateformes. Bien que cela puisse être intéressant sur un plan financier, l’utilisateur final nle sera pas dupe car son expérience d’utilisation sera moins bonne que celle d’une application développée par une Mobile Factory, c’est-à-dire une agence regroupant des professionnels experts dans ce domaine.

Ainsi, que votre appli soit orientée pour le grand public ou non, il est préférable de la confier à des professionnels afin que celle-ci puisse être correctement chiffrée, ce qui augmentera ses chances de réussir.

New call-to-action

Un prix variable selon les professionnels choisis

Vous l’avez compris, opter pour une création avec une équipe de professionnels est quasi indispensable pour réussir la création d’une bonne appli. Cependant, il existe plusieurs types de professionnels :

  • Les agences de développements mobiles : ces agences proposent une méthodologie de développement classique, le plus souvent complète et efficace.
  • Les ESN (Entreprises du Secteur Numérique) : ces sociétés peuvent réaliser des applications, mais la qualité sera potentiellement moins bonne en termes d’utilisabilité et d’ergonomie.
  • Les développeurs free-lance : la création d’applis sera certainement moins coûteuse, mais celles-ci seront probablement moins scalables.
  • Les agences web : ce n’est pas leur métier premier, mais pourquoi pas. Certaines agences web proposent par exemple des sites encapsulés pour des applications mobiles.

Quels sont les acteurs du développement mobile ? 

Finalement, pour un travail de qualité, il est préférable de se tourner vers une Mobile Factory , c’est-à-dire une équipe pluridisciplinaire composée d’experts pour développer une application mobile. L’équipe est notamment composée :

  • D’un chef de projet fonctionnel : il est chargé de rédiger le cahier des charges, le cahier de tests, les spécificités fonctionnelles et toute la documentation. Son rôle est de garantir que l’appli concorde dans son ensemble avec les souhaits du client.
  • D’un chef de projet technique : il assure la recherche et le développement, il gère l’équipe et valide toutes les étapes de création.
  • D’un ergonome : il est chargé de l’interface des applications, les animations, les enchaînements, etc. Il réalise ce qu’on appelle des mock ups.
  • D’un directeur artistique : il utilisera les mock ups afin de créer des interfaces graphiques.
  • De lead developers spécialisés : ils sont spécialisés sur un système comme Android , iOS ou Windows.
  • De lead developers de back-up : ils sont chargés d’aider et d’assister les lead developers spécialisés.
  • D’un testeur fonctionnel : il utilise le cahier de tests et les effectue.

Les critères à prendre en compte pour évaluer le coût

De nombreux critères peuvent venir faire la différence sur le prix de l’application mobile :

  • Le choix de la plateforme (iOS, Android , ou bien les deux).
  • Le temps nécessaire pour développer l’appli.
  • Chaque fonctionnalité proposée (système de géolocalisation, de chat, etc.).
  • L’analyse de l’expérience utilisateur.
  • Le design.
  • La complexité de l’appli.

Selon la priorité que le client voudra accorder à chacun de ces critères, le prix pourra varier. Cependant, une estimation permet d’évaluer le prix en moyenne à :

  • 10 000 à 15 000 € pour une application simple sur une plateforme unique.
  • 15 000 à 30 000 € pour une application complexe.

Ce qui coûte le plus cher dans la création d’une appli mobile est la main d’oeuvre. Il faut également garder en tête que le prix peut augmenter avec des frais annexes comme le marketing, le référencement et la maintenance, car une fois qu’une application est créée, il faut pouvoir la promouvoir et proposer de nouvelles fonctionnalités afin de la rentabiliser et satisfaire les utilisateurs sur le long terme.

Quelles sont les étapes avant le chiffrage ?

La première étape est réalisée par le chef de projet fonctionnel et consiste à rédiger le référentiel des exigences. Il permettra de délimiter le périmètre en fonction des exigences du client et de pouvoir chiffrer chaque fonctionnalité demandée par ce dernier.

La seconde étape et le calcul des charges non productives qui seront proratisées au temps passé sur le projet.

Le chiffrage est une étape importante, il doit être complet. Tout doit être analysé pour que le projet parte sur des bases réalistes. Le chiffrage sera composé :

  • Du chiffrage technique en nombre de jours.
  • Du chiffrage commercial, c’est-à-dire un tarif journalier pour chaque prestation.

Une proposition peut alors être envoyée au client. Elle porte sur :

  • Le référentiel d’exigences
  • Les hypothèses de chiffrage retenues par l’équipe.
  • Les différentes technologies utilisées.
  • La méthodologie de développement.
  • L’architecture technique.
  • Le descriptif des produits attendus.
  • Le planning proposé.
  • Et d’autres points, en fonction du dossier.

Lorsque la création commence, l’équipe reste toujours en contact avec le client afin de pouvoir échanger avec lui et amender la proposition en fonction de nouvelles hypothèses ou d’amendement des besoins.

Quels paramètres vont faire fluctuer le prix des applications ?

En première ligne, le choix de la plateforme sera déterminant en ce qui concerne le prix de la création d’une appli. Ainsi, le client a le choix de développer son application sur une ou plusieurs plateformes parmi :

  • iOS.
  • Android.
  • Windows Phone.
  • Hybride.
  • Web.

Selon la cible et leur utilisation, il peut être préférable de choisir une plateforme plutôt qu’une autre. Il faut également savoir qu’une application native sera plus chère qu’une appli web ou hybride.

Par exemple, sur iOS, il existe plusieurs tailles d’écrans selon le modèle d’iPhone.

Une fois que la ou les plateformes seront choisies, c’est le design de l’application mobile qui rentrera en jeu. Plus l’interface de l’application sera développée, travaillée et personnalisée, plus celle-ci sera coûteuse. Il existe plus d’un million d’applis sur le marché, il semble indispensable de développer un beau design pour pouvoir se démarquer.

Également considérés comme un moyen de se démarquer, les services qu’une application mobile peut comprendre pourront faire la différence et séduire l’utilisateur. Une seule fonctionnalité peut parfois faire la différence. Quelques exemples :

  • Un dispositif de chat ou de messagerie.
  • Un dispositif de compte privé utilisateur.
  • La géolocalisation.
  • Un dispositif de paiement.
  • Des notifications push.
  • La possibilité d’accéder à l’appli en étant hors ligne.

Bien évidemment, plus l’application possédera de fonctionnalités et plus elle sera coûteuse.

Un autre paramètre pouvant faire fluctuer le prix est le nombre d’écrans choisis par le client. Une appli ne possédant que deux ou trois écrans différents avec peu de données est considérée comme une petite appli. Elle sera moins coûteuse qu’une application plus complexe avec plus de données et possédant une véritable arborescence avec une multitude d’écrans différents les uns des autres, puisqu’elle demandera aussi beaucoup moins d’heures de travail pour les développeurs.

Il est rare que les clients développant une application, ne le fassent pas pour un besoin et dans un but commercial. Ainsi, le choix de la monétisation fera varier le prix. Il existe plusieurs types de monétisation :

  • La publicité.
  • Le téléchargement payant de l’appli.
  • Le freemium.
  • Le in-app purchase.
  • Le sponsoring.

Pour avoir un ordre d’idée, il revient moins cher de développer une application payante ou gratuite avec publicité, qu’une application possédant des achats in-app, c’est-à-dire des achats au sein même de l’application. Cependant, il est parfois plus rentable par la suite de proposer ce type de monétisation pour gagner plus d’argent. Cela pourra notamment être contrôlé grâce à un service Analytics d’App ios.

Enfin, le dernier paramètre pouvant faire fluctuer le prix d’une app est la stratégie de communication qui sera mise en place pour promouvoir celle-ci. Dernière étape de la mise en place d’une application, elle n’en est pas moins indispensable pour lui donner de la visibilité. Cette étape est également appelée le « push to market ».

Plusieurs stratégies peuvent alors être mises en place comme le landing page, les réseaux sociaux, ou les publicités télé et internet. Quoi qu’il en soit, la promotion doit être calculée et incluse dans le coût de lancement des applications, tout comme tous les frais annexes qui surviendront par la suite avec le besoin et la nécessité de proposer des mises à jour et de la maintenance afin de continuer à faire vivre l’application.

Grâce à toutes ces informations, vous êtes maintenant en mesure de créer votre propre check-list de lancement du développement d’appli, qui vous aidera à réussir celui-ci.

Besoin de nos services ?