En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des offres adaptées à vos centres d'intérêt, recueillir des données de statistiques et permettre le partage de pages sur les réseaux sociaux.

Mobile: Une seule chance pour être adopté

0%
Temps de lecture : 3 minutes

“La première impression est toujours la bonne”.

« On n’a pas 2 fois l’occasion de faire une 1ère bonne impression ».

Ces phrases, bien que toutes faites, exposent bien la tendance en matière mobile. Plus de 80% des utilisateurs n’ouvriront pas une app mobile si elle a planté lors de la première ouverture, ou que son chargement a été trop long.

L’UI/UX est donc vitale dans l’adoption de votre produit.

Le bénéfice utilisateur:

Que fait votre produit exactement en une phrase? L‘utilisateur doit le comprendre avant même d’avoir téléchargé votre app. Soignez donc la présentation, les images clés et, idéalement insérez-y une vidéo. Il vaut mieux montrer qu’expliquer (le mobinaute est pressé).
Une autre alternative consiste à utiliser des tutoriels en slideshow dès le démarrage de l’app ou des coachmarks.

Screen Shot 2015-07-20 at 10.59.49 am
Exemple d’introductions (à gauche, un slideshow; à droite, un coachmarks)

Validez vos hypothèses par de l’AB Testing avant en phase de pré-production.

En résumé restez KISS (Keep It Simple and Stupid) et ne dévoilez pas tout. Préférez laisser l’utilisateur prendre votre produit en main. En effet, l’UX passe par l’apprentissage.

Les autorisations:

Ces pop-ups qui apparaissent très souvent à la première ouverture de l’application sont bien trop souvent sous-estimées: en effet, elle conditionnent fortement les chances d’adoption de votre produit.

bn_push2
Une push notification qui apparait dès la première ouverture est à bannir!

Elles peuvent être de différentes natures: la plupart du temps, elles demandent l’accès aux fonctions natives du téléphone. Nul besoin de préciser qu’une application basée sur la géolocalisation devient inutile dès lors qu’il y a un refus de la part de l’utilisateur d’être géolocalisé. Il est donc important de maximiser l’acceptation de ces pop-ups.

 

Pour minimiser ces refus d’autorisation, soyez créatifs. Préparez l’utilisateur à cette pop-up dans en lui montrant notamment son intérêt.

 

N’affichez ces demandes d’autorisation que lorsque c’est nécessaire. Ne faites pas l’erreur de 90% des apps qui submergent l’utilisateur de demandes d’acceptation dès le premier lancement de l’app. Refus en masse assuré.

 

Prenons Instagram par exemple: l’application utilise la géolocalisation, l’appareil photo, l’album photo et le microphone. Si dès la première ouverture les 4 pop-ups s’affichaient consécutivement, beaucoup d’utilisateurs en refuseraient une bonne partie voire toutes. Ils ont donc planifié ces notifications pour qu’elles n’apparaissent qu’en temps voulu (lorsque l’utilisateur souhaite prendre ou importer une photo/vidéo par exemple). Encore une fois, laissez le naviguer!

 

Autre exemple: Les notifications Push. Plutôt que demander une autorisation dès le premier lancement de l’app, préférez d’abord valider que votre utilisateur a un intérêt pour votre app (2 voire 3 ouvertures par exemple, avant d’envoyer une permission de push). 

Les push notifications:

Pour fidéliser les utilisateurs, nombre d’apps choisissent de passer par les notifications push. Malgré le fait qu’elles puissent être très pertinentes, elles sont le plus souvent mal utilisées et ont un faible taux d’ouverture. Il faut déjà se sortir de la tête qu’une notification push permet de fidéliser. C’est  plutôt un outil d’aide à la vente. Il doit donc être utilisé comme tel. Son objectif doit donc être d’ouvrir votre app.

La segmentation et la personnalisation permettent d’améliorer les taux d’ouverture. En effet,

les push notifications personnalisées doublent le taux d’ouverture et triplent le taux de conversion. Encore une fois, lorsqu’elles sont bien utilisées.

Prenons un exemple: John est un technophile de 30 ans. Il a le dernier iPhone 6 et le dernier iPad retina.  

Il habite à Toulouse et se déplace une fois par semaine à Paris et à Londres. 

Il vient de télécharger une app de E-Commerce pour objets de Geeks qui s’est automatiquement installée sur son iPad et son iPhone. 

A votre avis, à quel message sera-t-il plus sensible? 

« -50% sur tous les objets pour une commande aujourd’hui ! » 

ou

«  Coques d’iPhone et d’iPad intelligentes à recharge automatique pour voyageurs numériques » 

Notation de l’app: 

La note de votre app va améliorer sa visibilité sur les stores et va rassurer votre utilisateur (ou le faire fuir). Dans tous les cas, cette note va conditionner votre volume de téléchargement. Ll s’agit d’une métrique incontournable.

Vous connaissez forcément des apps qui vous demandent à chaque ouverture de leur mettre 5 étoiles. Oubliez.

rateboxbanner

Vous êtes à la recherche de feedback pour faire mieux. Positifs ou négatifs, ces feedbacks doivent vous permettre d’aller de l’avant et d’améliorer votre produit.

Préférez donc l’honnêteté et la transparence: Au bout de X utilisations de votre app, demandez au mobinaute de vous donner du feedback. Positif ou négatif.

Pour assurer la pérennité de votre app dans un marché de plus en plus concurrentiel (3,5 millions d’applications sur les Stores), veillez à fidéliser vos utilisateurs.

Après tout, vous avez une idée de génie, il serait dommage de se tromper sur l’expérience utilisateur. N’est-ce pas?

Written by
Tech Enthusiast • Entrepreneur • Maker • Blogger
Laisser un commentaire